PDF
PERCEPTION DES COMPROMIS, DES SOLIDARITES ET DES INEGALITES FACE A LA CONSERVATION DES SERVICES ECOSYSTEMIQUES LIES AUX LAGUNES, EQUISOL
Hélène Rey-Valette
Session
2020
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • OHM Littoral Méditerranéen
Économie, Psychologie, Sociologie
La problématique des inégalités environnementales, oblige à retravailler les liens entre les problématiques sociales et écologiques en appréhendant les perceptions des relations entre l’homme et la nature mais aussi les impacts sociaux et le caractère juste des politiques de conservation (Deldrève, 2015 ; Larrère, 2017). Il s’agit de réaliser des enquêtes auprès des habitants à proximité des lagunes méditerranéennes et par internet à l’échelle nationale de façon à renforcer la prise en compte des inégalités environnementales dans les décisions d'aménagement, et par là l’acceptabilité des mesures de protection des services écosystémiques. Plusieurs catégories d’inégalités seront distinguées par rapport à l’accès aux services écosystémiques, à l’exposition aux risques et dégradations environnementales, à la capacité d’agir (participation) et à la répartition des efforts (fiscaux ou contributions volontaires) en fonction des différentiels d’impacts et de bénéfices (inégalités distributives). Le projet comparera deux types de lagunes : l’étang de Thau plus orienté sur la conservation des services d’approvisionnement (pêche et conchyliculture) et les étangs palavasiens plus orientés vers les services récréatifs et la biodiversité. Le couplage d’une enquête de terrain et d’une enquête par internet permettra aussi de comparer les perceptions des populations à proximité des lagunes qui ont un attachement et une familiarité avec ces écosystèmes et celles non résidentes à l’échelle nationale en distinguant zones urbaines et zones rurales. Le Syndicat Mixte de l’Etang de Thau sera étroitement associé à la recherche de façon à tenir compte des résultats dans la mise en œuvre de son SCOT de transition écologique.

Porteur

Hélène Rey-Valette
2019-12-16 12:53:15
2016-11-18 17:21:03
Hélène Rey-Valette

Hélène Rey-Valette est maître de conférences HDR en Sciences Economiques à l'Université Montpellier 1 depuis 1995 et HDR depuis 2003. Elle est membre du LAMETA. Ses recherches portent sur les questions de politiques
publiques et d'économie institutionnelle, notamment par rapport aux processus de gouvernance et d'apprentissage collectif des politiques de développement durable et d'adaptation au changement climatique. Elle a une longue pratique de l'interdisciplinarité et de la recherche action. Elle a animé avec Patrick Point l'Action Thématique Sciences Sociales du Programme National Environnement Côtier (PNEC) de 2001 à 2006. Elle a été co responsable de l'Axe « Dynamique des usages et processus de régulation » de l'IFR Armand Sabatier (129) Ecosystèmes aquatiques : Anthropisation, fonctionnement et productions de 2002 à 2007. Elle est impliquée dans de nombreux conseils scientifiques lié au littoral (Programme de recherche
Liteau du MEDDAT depuis 2005, Comité Régional des Espaces Naturels depuis 2010, Observatoire CNRS Hommes-Milieux Littoral Méditerranéen depuis 2012 et Ifremer depuis 2013). Elle a participé comme expert à plusieurs groupes de travail du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable sur les risques littoraux, notamment le Grenelle du Trait de Côte. Elle est  responsable du Master Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques.


Rey-Valette H., Fraysse N., Richard A. et Carbonnel P., 2013. Quelles perceptions des plages et des politiques de rechargement ? Réflexions à partir du cas du golfe d'aigues mortes (Hérault/Gard), Espace, Populations, Sociétés, 1-2, 177-192.


Rey-Valette H, Rulleau B., Hellequin A.-P., Meur-Férec C. et Flanquart H., 2014. Second-home owners and sea level rise: the case of the Languedoc-Roussillon region (France), Journal of Policy Research in Tourism, Leisure and Events, http://dx.doi.org/10.1080/19407963.2014.942734


Rey-Valette H, Rulleau B., Meur-Férec C., Flanquart...

Participants

Hélène
Rey Valette
Hélène Rey-Valette est maître de conférences en économie à l’Université de Montpellier et membre du Centre d’Economie de l’Environnement de Montpellier. Elle a une longue pratique de l’interdisciplinarité et de la recherche action et est impliquée dans de nombreuses instances scientifiques liées au littoral. Ses recherches portent sur l’acceptabilité et le design des politiques environnementales liées à la conservation des services écosystémiques et à l’adaptation des littoraux au changement climatique. Il s’agit à travers des enquêtes d’étudier à l’échelle individuelle les déterminants des attitudes et comportements pro-environnementaux en fonction des liens d’attachement à la nature, de la hiérarchie des valeurs et des principes de choix et plus généralement des perceptions des usagers et des populations. Les déterminants institutionnels et collectifs sont aussi étudiés à travers l’évaluation des dispositifs de gouvernance et...
Cécile
Bazart
Cécile Bazart est depuis le 1er septembre 2003 Maître de Conférences en Sciences économiques à l’Université de Montpellier (section CNU 05, Laboratoire CEE-M).
Ses domaines de recherche sont l’économie publique (Fiscalité, comportement et environnement), l’économie expérimentale et comportementale et la microéconomie..
Ses travaux récents portent sur la fraude fiscale mais aussi sur les problèmes environnementaux tels que les comportements pro environnementaux et les problématiques de submersion marine littorales.
Elle a publié dans des revues telles que : Revue Economique ; Revue Française d’économie ; Journal of Economic psychology ; Public Finance Review ; Encyclopedia of Law and Economics Social Science Information ; Journal of Tax Administration Recherche et Applications en Marketing, Problèmes économiques …
Depuis 2013 elle gère le Master 2 Management des espaces littoraux et marins du MOMA.

Bazart, C. (2018). Fiscal systems (No....
Nicole
Lautrédou Audouy
Nicole Lautrédou est Ingenieur(e) de Recherche, au CNRS depuis 1983. Biologiste de formation, spécialisée depuis 1990 dans le domaine de la microscopie optique, a créé en 1996 un service Commun de microscopie Optique. De 2009 à 2013 coordinateur et aide aux projets avancés en microscopie optique. Suite à des problèmes médicaux, elle a rejoint en Février 2014 le CEE-M auprès de Hélène Rey Valette où elle se spécialise en Sciences Humaines et Sociales sur les problématiques de résilience des territoires littoraux. En particulier étudie les processus de transition et d’adaptation au changement climatique concernant deux champs : (i) les risques d’érosion et de submersion marine, analyser les perceptions des risques et des mesures d’adaptation, les conditions de participation et d’apprentissage de ces politiques, (ii) les perceptions des services écosystémiques, leur contribution au bien-être et les politiques de conservation de la biodiversité. Ces...
Fériel
Adjeroud
Doctorante au sein du laboratoire CEE-M depuis octobre 2019 , sa thèse porte sur l'étude de l’évolution des perceptions et des trajectoires de gestion en faveur de la protection des services écosystémiques liés au lagunes . Elle a déjà participé dans le cadre de son stage de Master2 à la production d'un papier sur l'évaluation de l'apport des services écosystémiques au bien-être des populations en étudiant l'impact du contexte et le niveaux d'attachement sur les perceptions individuelles. Elle a participé à un autres article , sur les déterminants du choix modale entre les nouvelles mobilités qui a été publié dans la revue des cahiers scientifiques des transports.

Rey-Valette H., Blayac T. Adjeroud F., Pauly L., Lautrédou-Audouy N., Salles J.M., Impact des services écosystémiques sur le bien-être des populations »,Soumis à la Revue d’Economie Régionale et Urbaine.

Blayac T. et Adjeroud F.,2018 : Perception du temps de transport par les...
Rutger
De Wit
Rutger DE WIT est directeur de recherche au CNRS associé au Centre pour la biodiversité marine, l'exploitation et la conservation (MARBEC) à Montpellier. Formé d’origine en écologie microbienne, sur le littoral il a réalisé des études de biofilms photosynthétiques et d'interactions plantes-microbes. Actuellement, il étudie les lagunes côtières comme socio-écosystèmes et développe une recherche pour contribuer à leur restauration écologique. Il est responsable du thème « Systèmes Littoraux d’Usages Multiples » au sein de son unité de recherche et engagé dans des collaborations avec les gestionnaires des espaces naturelles.
De Wit, R., Vincent, A., Foulc, L., Klesczewski, M., Scher, O., Loste, C., Thibault, M., Poulin, B., Ernoul, L., Boutron, O. (2019). Seventy-year chronology of Salinas in southern France: Coastal surfaces managed for salt production and conservation issues for abandoned sites. Journal for Nature Conservation 49: 95-107...