Projets 2017
PDF
REDMUD – Apports de boues rouges dans les sols : réponses et structuration des communautés microbiennes et végétales
Biogéochimie, Botanique, Écologie, Pédologie
Le bassin minier de Provence, et plus globalement la métropole d’Aix-Marseille, est un territoire localement impacté par des dépôts terrestres de résidus d’extraction de la bauxite, plus communément appelés « Boues Rouges ». De fait du procédé industriel mis en œuvre pour extraire l’alumine de la bauxite, les résidus générés sont caractérisés par un pH, une salinité et des teneurs en certains métaux élevés. Ainsi, ces dépôts font actuellement l’objet de nombreux questionnements de la part de la société civile et de la communauté scientifique concernant leurs impacts sur la santé humaine et environnementale. Concernant cette dernière, les études sur les effets environnementaux des boues rouges sur les pédosystèmes et leurs composantes biologiques (végétales, microbiennes et animales) sont encore peu nombreuses dans la littérature. C’est pourquoi, ce projet vise à étudier les dépôts terrestres de boues rouges en termes d’impacts sur la qualité physico-chimique et biologique des sols. L’objectif général de ce projet visera à tester l’inocuité, ou pas, de l’apport de différents types de résidus (boues brutes ou modifiées) aux sols sur les fonctions qui s’y expriment et de préconiser des mesures de gestion adaptées aux caractéristiques de ces dépôts.

Porteur

Stéven Criquet
2019-05-03 13:11:48
Stéven Criquet

cf cv