PDF
Enregistrement des forçages climatiques et sociétaux sur le fonctionnement et l’évolution de bras-morts, recherche d’un analogue au réchauffement actuel (Basses Terres, Platière, Tricastin)
Jean-Francois Berger
Session
2016
Co-porteur(s)
Salvador Pierre-Gil
Type de projet
Projet OHM
Archéologie, Biogéochimie, Écologie, Géohistoire, Géomorphologie, Hydrologie, Malacologie, Paléobotanique, Paléoclimatologie, Paléoenvironnement, Sédimentologie
Ce projet OHM s'appuie sur le potentiel paléohydrologique et paléoécologique que représentent les paléoméandres conservés à la surface des plaines alluviales à partir d'une démarche géo-historique et d'analyses multi-proxies. Avec l'objectif de comparer les archives sédimentaires de trois fenêtres du corridor rhodanien (Basses Terres, Ile de la Platière, Tricastin), il se propose d’étudier à titre exploratoire (1) de nouvelles pistes de recherche sur un plan méthodologique dans le domaine de l’exploitation des archives sédimentaires et biologiques de bras-morts du Rhône, (2) dans le traçage de l'origine des alluvions (source to sink) et (3) dans la recherche d’analogues anciens, susceptibles d’alimenter la réflexion autour de scénarios prédictifs sur l’avenir des écosystèmes humides de plaine alluviale. Les études de colmatage de chenaux à visée rétrospective sont encore rares, alors que ce type d’archive conserve un riche potentiel paléoécologique et hydroclimatique souligné par des études récentes en Europe. Sa prise en compte dans le cadre d’une démarche pluridisciplinaire intégrée (multi-proxies), dans un cadre temporel maîtrisé (haute-résolution chronologique et analytique) associé à trois périodes présentant des caractéristiques climatiques proches (le réchauffement actuel depuis le XIXe s., l'An Mil et la période romaine chaude ou RWP), devrait alimenter notre réflexion sur les effets additionnels des forçages anthropogéniques récents (effet de serre, aménagements et pollutions du Rhône) sur ces écosystèmes humides. Seront considérés les risques de détérioration de ce socio-écosystème à l'échelle des temps historiques et les rétro-actions liés à l'exploitation des bassins-versants (crues, pollutions...).

Porteur

Jean-Francois Berger
2019-05-03 13:00:56
Jean-Francois Berger
Spécialiste du domaine fluvial rhodanien et des approches socio-environnementales rétrospectives, JF Berger a une grande expérience du management de projets interdisciplinaires sur l'Holocène. Il utilise les outils de la géomorphologie et sédimentologie fluviale, de la micromorphologie des sols, et de la géochimie.

Participants

Pierre-Gil
Salvador
Enseignant-chercheur en géographie physique, spécialiste en géomorphologie fluviale et du bassin rhodanien
Emilie
Gauthier
Enseignant-chercheur, Palynologue-paléoenvironnementaliste, spécialiste des microfossiles non polliniques et des périodes historiques, grande expérience de l'étude des bras-morts
Pierre
Marmonnier
Enseignant-chercheur, Ecologue, spécialiste des ostracofaunes et en eco-toxicologie fluviale, grande expertise dans le corridor rhodanien
Emmanuel
Castella
Enseignant-chercheur, Ecologie des invertébrés, essentiellement dans les écosystèmes d’eau douce, Mollusques Gastéropodes, insectes Syrphidae, bonne connaissance des bras-morts du haut Rhône
Laurent
Dezileau
Enseignant-chercheur, Thématique des changements climatiques passés, avec les outils de la Géochimie, radiochimie, géochronologie, sédimentologie.
Aymeric
Dabrin
Etude en Ecologie et Pollutions, chimie des milieux aquatiques et notamment des eaux du Rhône, historique des contaminations des matières en suspension (MES), Développement du finger printing à l'échelle des sous-bassins versants du Rhône
Blandine
Lecomte-Schmitt
Xylologue et spécialiste des macro-restes, grande expérience des archives paléobotaniques à l'INRAP, débute sa thèse à l'Université Lyon 2 sur la vallée du Rhône et l'analyse des remplissages de bras-mort et des structures hydrauliques.