PDF
Risques, perceptions et histoires de vie : approche socio-anthropologique du contexte Estarreja/Aveiro
Fabienne Wateau
Session
2016
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
Anthropologie, Écologie, Géographie, Histoire, Psychologie, Socio-anthropologie
Par une approche socio-anthropologique du contexte Estarreja/Aveiro, il s'agit de mettre en évidence un certain nombre de logiques adoptées par les populations pour s’adapter à un espace dont la pollution est avérée. La méthode consistera à recueillir des histoires de vie auprès des travailleurs de l’usine, comme auprès des agriculteurs de la terre contaminée, tout en portant une attention particulière à la mémoire des faits et des contextes dans lesquels la construction du pôle industriel a pu se développer, d’hier à aujourd’hui. Il s’agira aussi de constituer un dossier de presse et de l’analyser, pour retracer l’histoire de cette situation et sa mise en relation directe avec le site protégé d’Aveiro, à quelques kilomètres de là. Perceptions du risque, adaptations, alternatives et contradictions, par cette recherche à réaliser sur le terrain, à l’aide des méthodes qualitatives de la socio-anthropologie, l’étude contribuera à apporter le volet de sciences sociales complémentaire et forcément nécessaire aux recherches de sciences dures jusqu’alors réalisées sur ce site.

Porteur

Fabienne Wateau
2019-05-03 14:15:34
2019-02-02 13:16:00
Fabienne Wateau
Fabienne Wateau est directrice de recherche au CNRS. Anthropologue, elle travaille depuis plus de vingt ans au Portugal, sur la gestion de l'eau (irrigation, barrage) et les effets des politiques du global sur le global. Elle a publié un premier ouvrage sur l'irrigation et les conflits dans le Minho (2000 et 2002), et un deuxième sur le barrage d'Alqueva en Alentejo, sa construction, ses effets sur l'environnement, les discours de la presse, ceux des ingénieurs et enfin ceux des villageois déplacés à cause du barrage (2014 et 2016). Elle s'intéresse aux processus de participation publique, aux politiques environnementales, à la restitution des matériaux sous forme de films. Elle a l'habitude de fédérer des équipes dans la pluridisciplinarité, ayant monté plusieurs projets internationaux de recherche avec des doctorants et des collègues étrangers et de différentes disciplines, au Portugal, en Espagne et aux Etats-Unis. Enfin elle a aussi été directrice adjointe de la Maison des Sciences de l'Homme de Nanterre de 2008 à 2011, et participe aux comités de rédaction plusieurs revues française, portugaise et espagnole.

Participants

Manuelle
Lagos Marques
Géographe, travaille depuis 2008 avec les espaces naturels protégés, notamment avec des « Réserves Extractivistes » de l’Amazonie brésilienne, des « Aires de Protection Environnementale » de la Mata Atlântica brésilienne et, plus récemment, avec des Parcs Naturels Régionaux en France. Elle a été aussi membre de plusieurs commissions d’études d’impact de projets de petites centrales hydroélectriques et d’industries de production de ciment. Actuellement elle est doctorante en Sociologie au Laboratoire Dynamiques Spatiales et Recomposition des Espaces (LADYSS), où elle étudie la mise en place de politiques de développement territorial au sein d’aires protégées d’utilisation directe au Brésil et en France. Sa recherche se centre sur le débat du rôle des politiques de conservation de la nature par rapport à l’aménagement territorial et aux processus démocratiques, tout en regardant les controverses et les opportunités qui en découlent dans...
Carmem
Giongo
Psicóloga (Universidade Feevale), especialista em Psicologia Organizacional (Universidade Federal do Rio Grande do Sul), mestre em Psicologia (Unisinos) e doutoranda em Psicologia Social e Institucional (Universidade Federal do Rio Grande do Sul). É pesquisadora do Núcleo de Estudos e Pesquisa em Saúde e Trabalho (NEST) da Universidade Federal do Rio Grande do Sul e professora do curso de Psicologia da Universidade Feevale. Nos últimos anos tem atuado com pesquisas junto a trabalhadores rurais, investigando o processo de saúde e adoecimento desta população e, mais recentemente, os impactos vivenciados por comunidades rurais afetadas pela construção de uma hidrelétrica no sul do Brasil. Participou de programas de Desenvolvimento Comunitário no Canadá por 6 meses, através do Projeto Rondon do Brasil e da Jeunesse Canada Monde do Canadá. Atualmente está vinculada à Université Paris Ouest Nanterre La Défense, junto ao Laboratoire Dynamiques Sociales et Recomposition...
Mariana
Rei
Licenciada em Design (2006) pela Universidade de Aveiro, é em 2011 que me cruzo com a Antropologia, no decurso de uma experiência profissional na Índia (Nova Deli) que realizei no âmbito do programa INOV-Art (DGArtes), promovido pelo governo português. No meu projeto de investigação final do Mestrado em Antropologia – especialização em Culturas Visuais, que concluí em Março de 2015 na FCSH/UNL – Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade Nova de Lisboa (Lisboa, Portugal), propus-me tirar partido da minha experiência profissional enquanto designer, procurando olhar para as transformações atuais do mundo do trabalho à luz da figura do artista, recorrendo às fábricas criativas (ou seja, à requalificação de antigas fábricas em espaços de indústrias criativas) como dispositivo epistemológico. Partindo do caso específico de requalificação da antiga Fábrica de Fiação e Tecidos de Santo Tirso (Vale do Ave, Portugal), estabeleci uma etnografia...