PDF
Altéo et les boues rouges : quelles pratiques de diffusion des informations environnementales ?
Julie Olivero
Session
2016
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • OHM Bassin Minier de Provence
Sciences de gestion
Cette recherche vise à apporter des éléments de réponse sur les pratiques de diffusion des informations environnementales mises en œuvre par Altéo, usine d’alumine située à Gardanne (13 – France) confrontée à la problématique de gestion de ses déchets appelés « boues rouges ». En effet, malgré un programme ambitieux d’investissements environnementaux et une large communication opérée par l’industriel, le stockage terrestre de ces déchets génère de nombreuses craintes, des craintes d’autant plus fortes qu’une polémique est apparue en décembre 2014 autour de la présence d’éléments toxiques et radioactifs dans ces boues. La question est de savoir quelle est la réponse apportée par l’industriel en termes de diffusion d’informations, et plus généralement, s’il existe un écart entre l’information environnementale diffusée par l’industriel et les attentes sociétales. Pour y répondre, nous mobiliserons les théories de la légitimité et des parties prenantes. D’un point de vue méthodologique, il s’agira d’abord de rendre compte de la diversité des pratiques de diffusion et de mesurer la qualité de l’information diffusée. Un travail d’analyse et de traitement de données secondaires (site internet, rapports internes, études d’impacts, articles de presse, etc.) sera donc nécessaire pour identifier les informations environnementales diffusées par l’industriel. Des entretiens auprès d’Altéo Gardanne (responsable de la communication, responsable HSE et dirigeants) ainsi qu’auprès de personnes ressources (employés de l’usine, scientifiques, élus, riverains) serviront à identifier les parties prenantes de l’entreprise, les motivations de l’industriel à communiquer et les écarts entre risques perçus et risques réels.

Porteur

Julie Olivero
2016-01-04 15:13:05
Julie Olivero
Maitre de conférences en sciences de gestion, Université de Nîmes
- Membre du conseil du laboratoire CHROME (EA 7352), Université de Nîmes.
- Membre de l’OHM-BMP et membre de la fédération de recherche ECCOREV depuis 2008.
- Membre du RIODD (Réseau International de recherche sur les Organisations et le Développement Durable) depuis 2014 : évaluateur externe d’articles.
- Membre de l’AIMS (Association Internationale de Management Stratégique) depuis 2011 : évaluateur externe d’articles.