PDF
Les réseaux numériques : un tournant pour l'analyse des relations homme-milieux ? Application au parc national des calanques (RENUROHM)
Philippe Deboudt
Session
2016
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
Géographie, Sociologie, Urbanisme
Depuis une quinzaine d'années, on constate un développement des humanités numériques provoquant l'émergence d'un nouveau champ de recherche interdisciplinaire, la création de nouveaux corpus de données numérisées et la reconfiguration des pratiques ou des objets de recherche sous l'impact des contenus numériques diffusés sur le web et les réseaux sociaux numériques. La mobilisation des corpus de données numériques rassemblées sur le web et les réseaux sociaux peut représenter une nouvelle approche de recherche des relations entre l'environnement et la société. A partir de l'exemple du parc national des Calanques de Marseille, le projet propose deux objectifs : constituer une base de données de contenus numériques concernant les relations entre le parc national et les populations et analyser la contribution des réseaux numériques au rapprochement entre les enjeux écologiques de préservation de la biodiversité, du patrimoine naturel et les enjeux sociaux d'accessibilité et de développement des usages dans les espaces de nature. Les résultats de ces deux objectifs devraient permettre d'apporter des éléments de réponses aux questions de recherche en lien avec la participation des populations dans la gouvernance des espaces de nature et les inégalités environnementales en lien avec l'accès des espaces de nature protégés aux populations et aux usages.

Porteur

Philippe Deboudt
2016-02-02 09:10:14
Philippe Deboudt
A partir de sujets de recherche relevant de la géographie de l’environnement, j’ai développé des travaux de recherche qui contribuent à la construction d’une géographie sociale de la nature. Cette approche de géographie sociale, appliquée à des objets de nature, privilégie une analyse des rapports sociaux, des jeux d’acteurs, des représentations sociales, de la mise en œuvre des politiques publiques territoriales, des conflits d’usages pour la compréhension des constructions territoriales, de la gouvernance. Mes recherches concernent le territoire littoral dans lequel je m’intéresse aux rapports sociaux et à leur dimension spatiale en lien avec les milieux naturels. J’ai principalement développé des travaux pour trois orientations : la vulnérabilité ; la gestion intégrée des zones côtières ; les inégalités environnementales. Je suis directeur-adjoint du laboratoire TVES (pour l'Université Lille 1), directeur de publication de la revue Territoire en Mouvement et directeur des études de la Licence professionnelle Aménagement territorial durable et géomatique de l'Université Lille 1.

Participants

Hervé
Flanquart
Maître de conférences HDR en sociologie
Université du Littoral Côte dOpale
Laboratoire TVES EA 4477

Hervé Flanquart développe des recherches sur la perception des risques pour construire une sociologie du risque et s'intéresse aux questions d'acceptation sociale des innovations dans le domaine de l'environnement.
Christelle
Audouit
Ingénieur de recherche en production et analyse de données
Géographe
Laboratoire TVES EA 4477
Université de Lille Sciences et Technologies

Christelle Audouit développe des recherches sur la fréquentation des espaces de nature et mobilise des compétences théoriques et méthodologiques en sciences sociales pour le soutien à la recherche avec la production et l'analyse de données quantitatives et qualitatives
Elodie
Castex
Maître de Conférences en aménagement-urbanisme
Géographe
Laboratoire TVES EA 447
Université de Lille Sciences et Technologies

Elodie Castex développe des recherches sur le transport et les mobilités quotidiennes des populations en lien avec le développement des espaces urbains.