PDF
EAT 2 - Environnements Alimentaires en Transition : patrimonialisation alimentaire et redynamisation de deux territoires pyrénéens (hautes vallées du Vicdessos et du Gave de Pau)
Olivier Lepiller
Session
2016
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • OHM Pyrénées Haut Vicdessos
Anthropologie, Géographie, Sociologie
Après avoir identifié les acteurs de la patrimonialisation de l’alimentation dans la vallée de Vicdessos et constaté les difficultés auxquelles ils font face (projet EAT), le projet EAT-2 propose de poursuivre l’étude des obstacles à cette patrimonialisation et d’analyser les potentialités dans ce domaine, de compléter l’analyse des acteurs et de leurs logiques d’action, et surtout d’orienter la recherche en direction des mangeurs. Ici, une question guidera le projet : comment l’alimentation locale, territorialisée, est mise en pratiques, en pensées et en mots dans différentes catégories de population (résidents permanents « autochtones » et nouveaux venus, résidents secondaires, touristes). EAT-2 propose par ailleurs d’entamer une mise en comparaison avec la haute vallée du Gave de Pau. Le travail d’un stagiaire doit permettre d’établir l’inventaire des activités et des acteurs de la patrimonialisation de l’alimentation dans cette vallée, afin d’en construire un répertoire et d’en faire une cartographie. Ce travail permettra de poser les bases d’une future étude comparée plus complète et d’apporter des éléments de compréhension des difficultés observées dans le Vicdessos, par contraste avec une autre vallée où la patrimonialisation apparaît plus aboutie. Les outils mobilisés comprennent des entretiens semi-dirigés avec une focale sur les mangeurs, des observations participantes et l’étude de documents d’archives. Cette recherche permettra ainsi d’identifier des freins et des leviers pour les initiatives de patrimonialisation et de nourrir la réflexion sur une mise en tourisme de la vallée du Vicdessos qui inclue un patrimoine alimentaire durable dans sa panoplie d’activités.

Porteur

Olivier Lepiller
2015-12-21 09:05:38
Olivier Lepiller
Docteur en Sociologie de l'Université de Toulouse II Le Mirail en 2012, je suis actuellement post-doctorant à la Toulouse Business School, Service Recherche. Je suis toujours rattaché au laboratoire CERTOP (UMR CNRS 5044), où j'ai fait ma thèse avant d'y réaliser un post-doctorat pendant 2 ans.
J'ai travaillé sur les critiques de l'alimentation industrielle et leurs effets, notamment dans la construction du marché alimentaire, d'un point de vue sociohistorique (doctorat, 2006-2012), puis sur les raisons du recours à la chirurgie de l'obésité, du point de vue des opérés, et ses conséquences dans leur vie sociale (post-doctorat CERTOP, 2013-2015), et maintenant sur le rapport à l'alimentation et à la santé des sexagénaires (posto-doctorat Toulouse Business School, 2015-2016). Auparavant, j'ai également dressé des portraits de mangeurs de Hanoi, dans différents milieux sociaux, pour illustrer quelques unes des grandes mutations sociales affectant la capitale du Vietnam (2005) et j'ai étudié le non-départ en vacances dans des familles de travailleurs pauvres (2006).
Les objets sur lesquels je travaille (alimentation, santé) sont inséparables du dialogue interdisciplinaire.
Le projet EAT (Environnement Alimentaire en Transition), auquel je participe actuellement avec Tristan Fournier et Guillaume Simonet dans la vallée du Vicdessos, et qui est financé par le LabEX DRIIHM, s'inscrit dans cet intérêt pour l'interdisciplinarité. Cette vallée donne à l'objet socioculturel que nous étudions, la patrimonialisation alimentaire, une unité géographique, qui appelle à la comparaison avec d'autres lieux, afin d'enrichir les connaissances sur les relations alimentaires entre les hommes et leurs milieux dans les vallées pyrénéennes et ailleurs.

Participants

Tristan
Fournier
Affiliation et responsabilités scientifiques:

- Chargé de recherche CNRS en sociologie, IRIS-EHESS, Paris.
- Visiting research fellow 2015, Taylor’s University (Malaisie), dans le cadre de la Chair of Food Studies : Food, culture and health.
- Porteur du projet EAT (Environnement Alimentaire en Transition), LabEx DRIIHM / OHM Haut Vicdessos.

- Co-responsable du comité de recherche « Sociologie et anthropologie de l’alimentation » de l’AISLF.
- Referee pour les revues suivantes : Anthropology of Food ; Food, Culture and Society ; Risk Analysis ; Sociologie et Sociétés.

Thèmes de recherche:

Mes travaux portent sur les changements alimentaires et s’inscrivent dans une perspective interdisciplinaire. S’appuyant sur des analyses documentaires et des enquêtes tant qualitatives que quantitatives, ils questionnent le statut des connaissances scientifiques et le rôle des dimensions socio-culturelles de l’alimentation à l’égard de différentes...
Guillaume
Simonet
Chercheur invité au laboratoire Géosciences Environnement Toulouse (GET) UMR 5563.

Affiliation et responsabilités scientifiques:

- Chargé de recherche I4CE, Paris.
- Chercheur invité au GET, Toulouse.

2014-2016 : Porteur du projet ABSTRACT-colurba (2014-2016). I4CE, programme Territoires et Climat
2014-2016 : Porteur du projet ABSTRACT-terripture (2014-2016). CNRS, OHM Haut-Vicdessos
2012-2013 : Post-doctorat CNRS, Projet Adapteau (Denis SALLES, IRSTEA Bordeaux) au CERTOP UMR5044
2010-2012 : Chercheur associé Projet « Milton-Parc » (UQAM/Ouranos/Ressources Naturelles Canada)
2007-2011 : PhD Sciences de l'environnement (Université du Québec à Montréal), cotutelle avec Doctorat de Sociologie (Paris Ouest). Co-direction : Nathalie BLANC (CNRS), Laurent LEPAGE (UQAM)

Thèmes de recherche:

Spécialiste dans le domaine des changements climatiques (Vulnérabilités, Impacts et Adaptation) et des problématiques socio-environnementales liées. En recherche...