PDF
D-GLAP 2016 - Dynamique Glaciaire et Lacustre d'Altitude dans les Pyrénées
Emmanuel Chapron
Session
2016
Co-porteur(s)
Vincent Jommelli (LGP) ; Vincent Favier (LGGE) ; Anaelle Simonneau (ISTO) ;
Type de projet
Projet OHM
Archéologie, Géomorphologie, Paléoclimatologie, Paléoenvironnement, Sédimentologie
Afin d’améliorer nos connaissances sur les fluctuations glaciaires et climatiques dans les Pyrénées et leurs impacts sur les sociétés au cours des derniers millénaires, le projet « Dynamique Glaciaire et Lacustre d’Altitude dans les Pyrénées (D-GLAP) » est ciblé sur le territoire du Haut-Vicdessos en Ariège aujourd’hui presque totalement déglacé du fait (i) de sa richesse en traces glaciaires (moraines, roches moutonnées, blocs erratiques), (ii) des observations glaciologiques (bilan de masse et d’énergie) disponibles à proximité, (iii) des séquences sédimentaires lacustres d’altitudes disponibles en amont (ou en aval) de moraines dans les vallons des étangs du Picot, de Médecourbe, d’Izourt et de Fourcat (projets OHM ALTOS et ELECTREAU), (iv) de datations radiocarbones anciennes sur sites archéologiques d’altitude situés à proximité de moraines et (v) de la présence bien documentée de sociétés agropastorales ayant potentiellement été influencées par la dynamique des glaciers. Ce projet D-GLAP vise ainsi à dater les moraines du vallon des étangs du Picot par la méthode du Be10 sur des échantillons de roches prélevés sur des blocs erratiques. Des modélisations climatiques permettront aussi de mieux comprendre les liens entre la dynamique des glaciers (et des lacs d’altitude) et les variabilités climatiques régionales et globales en appliquant un modèle glaciologique. Nous explorerons également les liens entre les fluctuations glaciaires et les modes de variabilité climatique à partir d’analyses multi-paramètres et en utilisant des simulations transitoires. Cette combinaison d’approches permettra ainsi de préciser l’évolution des conditions climatiques moyennes ayant contrôlées la dynamique des glaciers de ce secteur des Pyrénées.

Porteur

Emmanuel Chapron
2021-12-16 17:39:14
2019-02-21 17:50:00
Emmanuel Chapron
Enseignant Chercheur (PR1) sédimentologue spécialisé dans la reconstitution des paléoenvironnements et paléoclimats montagnards durant les l'Holocène à partir d'une approche pluridisciplinaire des remplissages sédimentaires lacustres ou marins reposant sur une intégration de cartographies géophysiques (sismique réflexion) et de l'analyse de carottage (sédimentologie, géochronologie) permettant de préciser la part du climat, de la tectonique et des activités humaines sur la sédimentation. La variabilité climatique, le réchauffement climatique actuel, mais aussi l'exposition des montagnes aux risques gravitaires et l'anthropisation grandissante des milieux de montagne, implique aujourd'hui un focus des recherches pluridisciplinaires sur la dynamique des glaciers, des lacs (ou des réservoirs hydroélectriques) en aval des glaciers (lacs proglaciaires) et les risques de crues dans les vallées. Dans ce contexte, les Pyrénées Françaises, restent encore peu documentées et constitue un chantier prioritaire.

Participants

Vincent
Jomelli
Géographe géomorphologue spécialisé dans la dynamique glaciaire récente en domaine montagnard d'altitude (Alpes, Andes) et les reconstitutions paléoclimatiques à partir de la reconstitution de bilans glaciaires reposant sur des mesures sur le terrain (glaciologie) et des modélisations glaciologiques et climatiques.
Vincent
Favier
Physicien adjoint de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble (OSUG) spécialisé sur le suivit des glaciers et l'étude de la dynamique glaciaire sur la base d'analyse de terrain (glaciologie) et de modélisations glaciologiques et climatiques.
Anaelle
Simonneau
Attachée Temporaire a l'Enseignement et la Recherche (ATER) à l'ISTO de l'Université d'Orléans (OSUC), sédimentologue de formation spécialisée dans la géochimie organique et minérale, la pédologie et les archives lacustres.