PDF
Les MARes d’hIvernage de la grande muraille verte : usaGes, perceptiOns, qualiTé et diSponibilité d’une ressources en eau intermittente (OHMi Tessékéré, Sénégal). Acronyme : MARIGOTS-GMV
Jean-Luc Peiry
Session
2015
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • OHMI Téssékéré
Anthropologie, Biogéographie, Biologie, Géographie, Géomorphologie, Géospatialisation, Hydrologie, Limnologie, Sédimentologie

Dans le Nord Ferlo, l’eau et ses usages sont marqués par le caractère bimodal et spatio-temporellement très fractionné de la ressource :



  1. Des points de forage à la densité relativement lâche (maillage d’environ 30 km) prélèvent l’eau dans la nappe profonde. Ils assurent un accès à l’eau potentiellement toute l’année, mais au prix de déplacements quotidiens pour les éleveurs et leurs troupeaux, et pour les femmes en charge de l’approvisionnement en eau des campements.

  2. En période d’hivernage, les précipitations alimentent des mares temporaires, mais dont la distribution spatiale beaucoup plus extensive rend l’accès à l’eau infiniment plus facile pour abreuver les troupeaux et les populations humaines.


MARIGOT GMVL’étude proposée est bâtie sur la co-construction d’une problématique scientifique interdisciplinaire par des chercheurs en sciences humaines et sociales et en sciences de l’environnement, favorisant une démarche d’écologie globale. Elle porte sur la mare temporaire d’hivernage, un objet majeur de la ressource en eau de la Grande Muraille Verte (Sahel, Sénégal). A partir d’une typologie qui s’appuie sur les usages que font des mares les populations d’éleveur Peuhls du Ferlo, l’étude vise à mieux connaître les modalités socio-environnementales de leur fonctionnement. Une zone d’étude d’une dizaine de kilomètres carrés située à l’Est Sud-Est de la base des Eaux et Forêts de Widou-Thiengoly a été sélectionnée, pour sa forte densité en mares proche de campements permanents. Elle conduira à une série d’observations portant :



  1. Sur les usages et les perceptions qu’ont les populations de leur(s) mare(s) et son (ses) eau(x) au cours de la période d’hivernage.

  2. Sur les caractéristiques de cette ressource hydrique en termes de qualité et de quantité (volume et dynamique de la réserve au cours de la période d’hivernage et d’utilisation/assèchement de la ressource).

  3. Sur les spécificités abiotiques et biotiques de ce milieu sahélien particulier.


Ces observations pourront servir de référence pour suivre dans le temps l’évolution socio-environnementale des ressources en eau intermittentes, en lien avec le développement de la GMV et des changements qui l’accompagnent.

Porteur

Jean-Luc Peiry
2018-04-18 16:05:48
2014-11-10 00:00:00
Jean-Luc Peiry
Jean-Luc Peiry est Professeur de Géographie Physique. Il est DU adjoint de l'UMI3189 "Environnement, Santé, Société" en tant que Directeur de Recherche détaché au CNRS, en poste à Dakar. Il codirige la thèse de Daouda NDiaye.

Participants

Jean-Luc
PEIRY

PEIRY Jean-Luc, Professeur des Universités (PRCE, CNU 2013), Spécialité géographie physique et environnementale.


Adresse professionnelle : Maison des Sciences de l'Homme, GEOLAB - UMR 6042 CNRS - 4 rue Ledru, 63057 – Clermont-Ferrand Cedex 1 (E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Tél. 04 73 34 68 22 ; Fax 04 73 34 68 24). Adresse privée : 34 Avenue Ollivary, 13008 - Marseille (Tél. 06 25 97 64 93)


Fonctions



  • Professeur de géographie physique à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2 depuis le 1er sept. 1999

  • Directeur du « laboratoire de géographie physique et environnementale » (GEOLAB), UMR 6042 - CNRS - Université Blaise Pascal - Université de Limoges, depuis le 1er janv. 2008.


DEROULEMENT DE CARRIERE



  • 1er octobre 1989 - 31 août 1998 : Maître de Conférences à l'Université Joseph Fourier, Grenoble 1.

  • 1er septembre 1998 - 31 août 1999 : délégation au CNRS, UMR 5600 CNRS, Lyon.

  • Depuis le 1er septembre 1999 : Professeur à l'Université...
Agathe
EUZEN

Chargée de recherche CNRS (2003), Agathe EUZEN est habilitée à diriger des recherches (septembre 2014) et titulaire d'un doctorat en gestion, économie et sciences sociales (ENPC – 2002 – Cifre Eau de Paris) portant sur la thématique des usages de l'eau domestique à Paris. Elle a également obtenu un Mastère en ingénierie et gestion de l'environnement (Mines Paritech 1998) après des études universitaires en anthropologie et psychologie. Après avoir été chercheuse dans un laboratoire de géographe (UMR Prodig de 2003 à 2008), elle a passé deux ans dans l'UMI du CNRS basée à Tucson en Arizona (US). Elle est depuis 2010 rattachée au Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés UMR 8134 CNRS – Université Paris-Est où elle mène des recherches portant sur les perceptions et représentations de l'environnement, de l'eau dans l'environnement et de leur lien avec les pratiques dans la vie quotidienne. Les travaux qu'elle mène via différents programmes de...

Erwan
ROUSSEL

Géomorphologue & Géomaticien
Ingénieur de Recherche UBP - GEOLAB UMR 6042 CNRS


Formation :



  • 2005-2011 Doctorat de Géographie - Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (63). "Réponses des glaciers et sandurs sud-islandais au réchauffement climatique post-PAG". Sous la direction de M.-F. André et J.-L. Peiry (Professeurs à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand).


Thèmes de recherche :



  • Depuis 2004 Ajustements glaciaires et fluvioglaciaires & Changement global / Glacial and fluvial adjustments to global change

  • Depuis 2009 -Dégradation du patrimoine bâti & Changement global / Stone decay of Cultural heritage & global change


  • Réponses complexes des systèmes géomorphologiques / Complex response of geomorphological systems




  • Recherches et veilles méthodologiques (Photogrammétrie, LiDAR, SIG, analyse d'image, télédétection, modélisation 3D, statistique, géostatistique). / Methodological research (Photogrammetry, LiDAR, GIS, 3D modelisation,...

Aude
BEAUGER

Ingénieur d'étude au CNRS en hydrobiologie (macroinvertébrés benthiques et diatomées).


Doctorat en hydrobiologie de l'Université Blaise Pascal (2008): "Bio-évaluation de la qualité de l'eau: établissement d'un protocole d'échantillonnage simplifié, basé sur la collecte des macroinvertébrés benthiques sur les seuils des rivières à charge de fond graveleuse".