PDF
Impact de la température et de la fertilité des sols des terrils sur la croissance des Pins d’Alep (Projet PAG)
Isabelle Techer-Andreo
Session
2016
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
Biogéochimie
Une étude rétrospective de la croissance radiale des pins d’Alep installés sur quelques terrils du bassin minier de Provence a révélé une croissance de l’essence très nettement supérieure à celle observée sur des peuplements naturels qui se développent en basse Provence calcaire, sous des conditions bioclimatiques équivalentes et dans des conditions de densité de peuplement similaires. Afin d’identifier les facteurs causaux impliqués dans cette différence de production de bois, il est proposé de mener des mesures et des expérimentations visant à tester le rôle potentiel de deux facteurs intrinsèques et spécifiques de ces environnements : (i) la température des sols (des valeurs de quelques degrés à dizaine de degrés plus élevées par rapport à un sol témoin pourraient être responsables de modification des mécanismes bio-géochimiques des essences), et (ii) les stocks en éléments biodisponibles des sols (la fertilité de ces sols, attribuée à la nature même des stériles et/ou au phénomène de combustion interne, mérite d’être caractérisée et comparée à celle des environnements naturels en basse Provence). Une approche innovante d’expérimentation de cultures in-vitro en condition thermique contrôlée, et une approche de mesures in-situ sont proposées.

Porteur

Isabelle Techer-Andreo
Nommée Professeure à l’université de Nîmes en septembre 2016, au sein de l’équipe d’accueil ‘CHROME’ (risques CHROniques et Emergents, EA 7352), je développe mes travaux de recherche dans le domaine de l’analyse des risques pour l’environnement. Ces risques sont principalement ceux liés à la gestion des déchets industriels, dans le secteur de l’industrie nucléaire (déchets radioactifs), de l’industrie minière (déchets des terrils) ou portuaire (déchets de sédiments). Les outils et compétences acquis dans ces domaines m’ont également permis de porter des projets dans des domaines annexes tels que le traçage de l’origine des produits minéraux (dépôts calcaires) ou organiques (produits agro-alimentaires).
Les outils mis en œuvre pour aborder ces problématiques sont principalement ceux de la géochimie isotopique (isotopes stables et radiogéniques Rb-Sr, K-Ar, U-Th) couplés aux outils de la chimie élémentaire, de la minéralogie (MEB, DRX, sonde électronique).

Thématiques de recherche :
Evaluation des risques environnementaux en contexte de gestion des déchets (radioactifs, miniers, de sédiments) ; durabilité des matériaux ; altération et transferts élémentaires et isotopiques dans les réservoirs géologiques et les végétaux.

Participation à 21 projets nationaux et internationaux (leader, responsable de tâche ou participante).
Projets récents ou en cours :
-MABIOZH (2016-2018) Maintien de la Biodiversité Végétale LOcale en Zones Humides (garantie de traçabilité). APP ‘Initiative PME-Biodiversité’.
-PASSPORT (2018-2019) Phyto-desAliniSation des Sédiments PORTuaires. Partenariat Unîmes/Vinci Construction Terrassement/Nymphea Distribution.

Participants

Frédéric
GUIBAL
Position: CNRS Researcher, Scientific Research National Centre
Since 2012: Mediterranean Institute of Marine and Continental Biodiversity and Ecology, Marseille, France
1994-2012: Mediterranean Institute of Ecology and Palaeoecology, Marseille, France
1988-1994: Chrono-Ecology Laboratory, Besançon, France.

F. GUIBAL is involved in tree-ring series analysis by means of dendrochronology in the Mediterranean and Alpine areas in order to (i) reconstruct the history of human societies-timber -forests relationships throughout the last three millennia and (ii) assess consequences of past variations of climate and disturbances (either natural or anthropogenic) on forest systems. Such a retrospective approach aims at exploiting tree-growth data in order to (i) help testing conceptual and mathematical models which make it possible to better characterize the present status of forest systems in terms of development and growth, (ii) collaborate with climate modellers to put forward...
Philippe
PROHIN
Expériences
Depuis 1990 : gérant de l’entreprise Nymphea, production de plantes aquatiques ornementales et environnementales
- Mise en place de l’ensemble des techniques de production (lutte intégrée, fertilisation, semis, repiquage)

Formations
BTS machinisme agricole
BAC PRO agricole
Marie-Ange
LABAS
depuis avril 2013: Chargée du développement de la gamme environnementale chez Nymphea, producteur de plantes aquatiques, Le Cailar (30)
Mise en en place et suivi des essais en microcosmes dans le cadre des projets ZHART (Zones Humides Artificielles 2013-2014), ExpoVis (2015)

2012 (6 mois) : Chargée d ’étude sur l’autonomie protéique, Chambre d’Agriculture Régionale de Poitou-Charentes.
Etat des lieux des besoins protéiques des animaux d’élevage, communication auprès des différents acteurs de la filière, analyse des références technico-économiques des fermes types.

2010-2011 (4 mois): Assistante d’ingénieur d’étude sur l’évaluation du potentiel assainissant de 6 plantes candidates à pouvoir bactéricide sur Ralstonia solanacearum, sur culture de tomates CIRAD, Martinique.
Récolte et début d’analyse des données sur R, analyse en laboratoire de la présence du pathogène considéré

Formations
2011-2012:...