PDF
EducOHM - Mangroves
Corinne Pardo
Session
2020
Co-porteur(s)
Josie Lambourdiere
Type de projet
Projet OHM
Biologie, Chimie, Écologie, Génétique
EducOHM- Mangroves est un projet à visée éducative qui s’inscrit dans le projet général EEDD du Labex DRIIHM. Il s’inscrit cependant dans deux approches spécifiques des zones humides de mangroves guadeloupéennes :
• l’une scientifique dont l’objectif est de finaliser le premier inventaire moléculaire de la diversité procaryote associée aux sédiments de mangrove de Guadeloupe le long d’un gradient d’anthropisation (projet COMMANGA 2019) ;
• et l’autre éducative dont l’intérêt est de mutualiser les forces vives locales de l’EEDD et l’OHM Littoral caraïbe en favorisant l’éducation par la recherche. Cette partie s’appuie sur le travail amont de l’UICN et du Pôle-relais zones humides tropicales et les contacts déjà établi dans le cadre des Zones Humides Éducatives de Guadeloupe.

L’ensemble des partenaires du projet (Recherche, Enseignement et Animation du territoire) participera sur deux années à ces deux approches tant in situ (terrains et sorties en mangroves) que dans les labos et les classes.

Porteur

Corinne Pardo
Après un Master en Ecologie et Biologie des Populations à l'Université des sciences de Montpellier et un Master Recherche «Paysage et territoire» à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), j'ai soutenu un doctorat en géographie de l'environnement à l'Université Paul Valéry (Montpellier). mes travaux de recherche ont porté sur les questions des dynamiques territoriales et les gestions de l'arbre dans le nord-ouest de la Méditerranée.
J'ai coordonne depuis 6 ans le LabEx DRIIHM après avoir été en charge de la gouvernance et/ou de la valorisation de divers programmes scientifiques («Paysages et politiques publiques» portés par le ministère français de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie / Le PSDR3 Aquitaine / INTERREG IIIB Méditerranée).

Participants

Josie
Lambourdière
Responsable d'un plateau technique de biologie moléculaire, directement rattaché à l'UMR BOREA et principalement localisé sur le site de l'Université des Antilles à Pointe à Pitre (Guadeloupe).
Mes principales missions :
- Adapter des approches expérimentales nécessaires aux analyses moléculaires et génétiques en biologie et écologie aquatiques tropicales développées au sein de l’Observatoire Hommes-Milieux (OHM) Port Caraïbe
- Collaborer à l’interprétation des résultats, à l'encadrement technique, à la formation de stagiaires, étudiants et aux chercheurs.
Vincent
Hervé
Chercheur en écologie microbienne, je m'intéresse à la diversité, tant taxonomique que fonctionnelle, des microorganismes ainsi qu'à la contribution de ces derniers aux différents cycles biogéochimiques.
Silvina
Gonzalez-Rizzo
Maître de Conférences en génétique moléculaire à l’Université des Antilles. Ses activités de recherche portent principalement sur l'identification moléculaire de procaryotes (archées et bactéries) dans des environnements sulfidiques côtiers comme la mangrove, et plus particulièrement sur des bactéries géantes vivant dans la surface de sédiment marin de mangrove. Les principales approches utilisées pour les étudier sont la biologie moléculaire, la génétique et la métagénomique ciblée.
Gaelle
Vandersarren
Coordinatrice du Pôle-relais Zones humides tropicales pour l'UICN.
Florian
Iglesias
Coordinateur pédagogique des ZHE pour le Pole-relais. Son rôle est d’appuyer les enseignants dans la mise en œuvre et la labellisation des nouvelles ZHE, de définir le programme d’activités des élèves, d'intervenir en classe avec l’enseignant(e), et de développer et animer le réseau d’acteurs impliqués dans ces démarches sur le territoire.
Caroline
Chaulet
Professeur de Sciences et vie de la terre au collège Collège Baie-Mahault II-Gourde Liane
Lydia
Eliezer
Référente EDD pour le Collège Front de Mer, Pointe à Pitre
Thomas
Dubois
Référent EDD pour le collège Félix Eboué
Martin
Chemelle
Référent EDD pour le collège Félix Eboué
Pascal-Jean
Lopez
Directeur de l’Observatoire Hommes-Milieux Port Caraïbe, Pascal-Jean Lopez est biologiste et s'intéresse aux évolutions des écosystèmes aquatiques, aux impacts de l’anthropisation sur la diversité des micro-organismes.