PDF
Echouements des sargasses et eutrophisation des espaces littoraux (ESEEL)
Pascal Jean Lopez
Session
2020
Co-porteur(s)
Type de projet
Projet OHM
Écologie
Le littoral Guadeloupéen, comme un certain nombre d’écosystèmes insulaires, présente des phénomènes d’eutrophisation et d’érosion mais aussi d’apports exogènes provenant des bassins versants et des usages. Ainsi, les pressions sur les écosystèmes marins, qui ne sont pas spécifiques à cet archipel mais qui relève bien d’une problématique mondiale, peuvent entrainer des modifications de la croissance algale et de la boucle microbiennes. Ces dernières années, les échouements de sargasses, particulièrement impactant sur la façade Atlantique alors que ceux sur les côtes Caraïbe reste relativement modérés, entraine des déséquilibres et des perturbations tant pour le fonctionnement des écosystèmes littoraux que le développement d’une économie bleue et durable. Mieux comprendre les différences à l’échelle locale de la boucle microbienne dans le contrôle et l'utilisation de la matière organique dissoute, et comme puits de carbone potentiel permettrait de rendre compte des différences d’état écologique des masses d’eaux côtières et permettrait de définir des indicateurs de leurs vulnérabilités ; en particulier face aux pressions environnementales.

Porteur

Pascal Jean Lopez

Participants

Eric
Foulquier
Vincent
Hervé
Pascal
Claquin
Professeur à l'Université de Caen Normandie et directeur de la station marine de Luc sur mer. Les thématiques de prédilections inclues l'étude des producteurs primaires, le transfert au sein des chaines trophique ou les études de l’effet des interactions pelagos/benthos sur la production primaire côtière.
Josie
Lambourdière