PDF
Directives européennes: effets de leur co-implémentation sur la gestion des lagunes côtières méditerranéennes et qualification des problèmes émergents
Biochimie, Écologie, Économie
Cette proposition de recherche s’inscrit dans les thèmes privilégiés de l’OHM Litmed et s’intéresse :
1/ à la gestion des lagunes côtières et aux milieux (socio-écosystèmes) en rapport de certains changements (climat, crise Covid-19) et usages (traditionnels et émergents)
- Les pratiques de gestion (applications, interprétation des directives : DCE, Habitats, Faune, Flore et Oiseaux, mais aussi Inondations, et autres politiques environnementales...), en relation avec certains changements (usages, priorités), dont les déterminants (ex : crises, formes de filtres de connaissances) sont explorés ; , etc.
- Aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux dans le processus de " gestion intégrée ", la conciliation/arbitrage d'enjeux contradictoires (inondation/conservation - attractivité/préservation) sur des espaces (lagunes côtières) dont les définitions ne sont pas totalement en accord (DCE/DHFF), dont les effets d'interprétation sont à étudier en profondeur.
2/ à la qualité des Milieux et à leur appréciation en termes de risques :
- La question du " bon état écologique " et du " bon état de conservation " par rapport à certains enjeux / usages (chasse versus pêche), et l'attention sur les espèces qui dépend des intérêts / ou indicateurs retenus.
- Risques : on s'intéresse aux contaminants émergents, notamment la pollution plastique, encore mal connue et peu étudiée dans les lagunes côtières, et à d'autres micropolluants qui demandent à être identifiés et qualifiés.

Leader

Rutger De Wit
Rutger DE WIT est directeur de recherche au CNRS associé au Centre pour la biodiversité marine, l'exploitation et la conservation (MARBEC) à Montpellier. Formé d’origine en écologie microbienne, sur le littoral il a réalisé des études de biofilms photosynthétiques et d'interactions plantes-microbes. Actuellement, il étudie les lagunes côtières comme socio-écosystèmes et développe une recherche pour contribuer à leur restauration écologique. Il est responsable du thème « Systèmes Littoraux d’Usages Multiples » au sein de son unité de recherche et engagé dans des collaborations avec les gestionnaires des espaces naturelles.

3 publications en lien avec le projet :
De Wit, R., Rey-Valette, H., Balavoine, J., Ouisse, V. and Lifran, R. (2017). Restoration Ecologicaly of coastal lagoons : new methods for the prediction of ecological trajectories and economic valuation. Aquatic Conservation; Marine and Freshwater ecosystems. 27.1: 137–157; DOI: 10.1002/aqc.2601.

De Wit, R., Vincent, A., Foulc, L., Klesczewski, M., Scher, O., Loste, C., Thibault, M., Poulin, B., Ernoul, L., Boutron, O. (2019). Seventy-year chronology of Salinas in southern France: Coastal surfaces managed for salt production and conservation issues for abandoned sites. Journal for Nature Conservation 49: 95-107 https://doi.org/10.1016/j.jnc.2019.03.003

Le Fur, I, De Wit, R., Plus, M., Oheix, J., Derolez, V., Simier, M., Ouisse, V. (2019). Re-oligotrophication trajectories of macrophyte assemblages in Mediterranean coastal lagoons based on 17-year time-series. Marine Ecology Progress Series 608:13-32. https://doi.org/10.3354/meps12814

Participants

Rutger
DE WIT
Rutger De Wit, porteur du projet, Directeur de Recherche au CNRS affecté à l’unité MARBEC (Montpellier) s’intéresse particulièrement à l’étude des lagunes côtières. Ainsi il s’est engagé à participer dans des programmes de recherche pluridisciplinaires sur le fonctionnement de ces écosystèmes et il en a coordonné plusieurs (entre autres le projet européen ROBUST). Progressivement il a adopté une approche plus intégrative de l’écologie pour aboutir à l’étude des socio-écosystèmes intégrant écologie et les SHS en s’appuyant notamment sur une participation récurrente au sein de l’OHM Littoral méditerranéen. En même temps, il a réalisé une recherche fondamentale en écologie microbienne, notamment sur les biofilms photosynthétiques. Actuellement, il étudie les lagunes côtières comme socio-écosystèmes en combinant des approches d’hydrodynamique, de la biogéochimie, de la biodiversité et l’écologie fonctionnelle, d’économie...
Nathalie
BOUTIN
Nathalie Boutin, partenaire du projet (porté par Rutger DE WIT) a été récemment affectée à l’unité MARBEC (Montpellier) pour une recherche post-doctorale qui concerne les lagunes côtières. Celle-ci s’inscrit dans la continuité de ses travaux pluridisciplinaires qui s’intéressent à la prise en compte des enjeux écologiques sur des territoires en transition affectés par des mutations rapides génératrices d’impératifs contradictoires pour les institutions publiques et privées, notamment l’application et la mise en œuvre des politiques publiques environnementales. Elle est impliquée dans plusieurs programmes de recherche en cours au sein des OHMs labex DRIIHM (projet inter-OHM ENERGON au sein de l’OHM-BMP, projet au sein de l’OHM Littoral (2021) (voir contexte du projet). Ses domaines d’expertise sont : le management des organisations publiques et privées (RSE/RSO), la mise en œuvre/application des politiques publiques (défis écologiques :...
Vanina
PASQUALINI
Vanina Pasqualini, Professeur en écologie marine à l’Université de Corse (UMR CNRS Sciences Pour l’Environnement), étudie les lagunes côtières méditerranéennes. Ses recherches questionnent les trajectoires d’évolution des lagunes face aux changements environnementaux importants en zone littorale, afin de fournir une aide à la conservation de ces milieux. Elle a d’abord travaillé sur l’étude des communautés végétales lagunaires, tant la dynamique, la diversité, la distribution et le rôle fonctionnel, est d’une importance capitale dans les questions de restauration de ces écosystèmes. Ces travaux se sont poursuivies par la prise en compte du socio-écosystème lagunaire, intégrant des approches pluridisciplinaires : par exemple l’hydrogéologie avec les eaux souterraines et le bassin versant, la perception des acteurs du territoire, l’histoire sur le temps long des pressions sur les lagunes côtières. Cette nouvelle approche permet d’améliorer...
Pascal
Wong Wah Chung
Pascal Wong Wah Chung est professeur au Laboratoire de Chimie et Environnement (UMR 7376 LCE) de Université Aix-Marseille. Il s’intéresse particulièrement aux micropolluants organiques dans l’environnement tels que les pesticides, les hydrocarbures, les produits pharmaceutiques ou encore de nombreux déchets tels que les déchets plastiques. Il s’intéresse notamment à la pollution en déchets plastiques marins de la mer Méditerranée (116 000 particules par kilomètre carré), et leur niveau de contamination par des polluants organiques persistants (HAP, PCB), et autres contaminants tels que pharmaceutiques. Ses domaines d’expertise concernent la photodégradation, la photochimie organique, la photophysique, la fluorescence, la photocatalyse environnementale, la photolyse, […].
Masry, M., Rossignol, S., Gardette, J. L., Therias, S., Bussière, P. O., & Wong-Wah-Chung, P. (2021). Characteristics, fate, and impact of marine plastic debris exposed to sunlight: A...
Pierre
BATTEAU
Pierre Batteau est ingénieur, professeur émérite à Aix-Marseille Université rattaché à l’IAE d’Aix (CERGAM). Sa spécialité principale est la finance (et en particulier les modèles de risque). Depuis 2007, il a été associé à plusieurs unités de recherche des sciences de la terre et de la vie et de l'écologie dans cadre de projets interdisciplinaires mixtes (Université CNRS, CEA, IRD, INRA, IRSTEA) et de deux "LABEX", impliquant les sciences sociales, et en particulier l'économie et le management et, à ce titre il assure diverses missions en relation avec l'environnement. Depuis 2016, il préside le Comité de surveillance et d'information sur les rejets en mer qui rassemble 12 scientifiques et des observateurs désignés par le préfet de la région PACA pour apporter des avis relatif à la surveillance et à la qualité de rejets industriels en mer (Parc National des Calanques et effets plus lointains sur les milieux).

Batteau P., Boutin N. (2019)....