PDF
PVC#2: plastiques dans le Haut-Vicdessos - combler les manques pour une meilleure compréhension des microplastiques atmosphériques en montagne
Gael Le Roux
Session
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
OHM(s) involved
  • OHM Pyrénées Haut Vicdessos
Biogéochimie, Chimie
Les microplastiques sont des polluants émergents, omniprésents dans l’environnement. Leurs présences révélées dans les pluies et neiges de Bernadouze ainsi que dans les aérosols du Pic du Midi soulèvent plusieurs questions comme l’origine de ces microplastiques. Si une partie des microplastiques est d’origine lointaine, il est également possible que des activités locales comme le tourisme contribue à la pollution aux microplastiques atmosphériques. L’existence d’un jeu d’échantillons atmosphériques enregistrant 10 ans de contamination aux microplastiques dans la valllée de Bassiès est une opportunité unique pour mieux comprendre l’évolution de la pollution atmosphérique aux microplastiques et ses sources.

Leader

Gael Le Roux
Je suis biogéochimiste isotopiste, directeur de recherche au CNRS. Je travaille principalement sur des projets pluri- et interdisciplinaires permettant de comprendre l'impact de l'Homme sur les cycles biogéochimiques de micropolluants (Pb, Sb, Hg... , radionucléides, microplastiques) et ce à différentes échelles spatiales (sol, bassin versant, Continent) et à différentes échelles de temps (Holocène, 3000 dernières années et Anthropocène). Mes travaux s'intègrent dans des projets associant la biogéochimie à l’étude des paléo-environnements, l'archéologie et l'écologie des communautés et écosystèmes. Je m'intéresse en particulier à l'interface atmosphère-sol dans les milieux de hautes altitudes ou de hautes latitudes. J'utilise la rétro-observation via des archives environnementales et l'observation sur le long terme (année, décennie) en utilisant des outils géochimiques et isotopiques. Je développe principalement des projets ayant pour objectif d’identifier et comprendre les spécificités de la zone critique de montagne vis-à-vis des éléments trace potentiellement toxiques : en termes de sources et d’impact pour l’environnement.

Participants

Jeroen
Sonke
Directeur de recherche CNRS
P.I. du projet ANR Atmo-Plastic
FT-IR
µRaman
Didier
Galop
Directeur de recherche CNRS
collecte des filtres pour pollen depuis 10ans
analyse palynologique
lien avec les acteurs de terrain (refuge)
Sophia
Hansson
CR CNRS,
cycle des contaminants métalliques et microplastiques
p-XRF
Oskar
Hagelskjaer
doctorant en 2ième année (financement projet 4DµPLAST CNRS Miti 80 prime) sur les microplastiques atmosphériques