PDF
Analyse socio-spatiale de la transition énergétique (ASTÉN) dans le Bassin Minier de Provence
Nina Montes De Oca
Session
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
Économie, Géographie, Géomatique, Géoréférencement, Géospatialisation
Le changement d’une production d’énergie basée sur le charbon à des sources renouvelables dans le Bassin Minier de Provence (BMP) a des effets sur la réorganisation spatiale des flux d’énergie et des ressources, et opère un changement majeur dans l’organisation socio-spatiale et la gouvernance des structures énergétiques, notamment à travers la création de nouveaux espaces. À partir des outils tant méthodologiques que conceptuels de la géographie, de l’ingénierie en génie électrique et de la statistique, le projet entend étudier ce processus socio-spatial à l’œuvre. En se basant sur les données de l’INSEE à l’échelle des IRIS, il cherchera à créer une base de données propre au BMP qui sera exploitée pour mesurer et décrire de manière précise les dynamiques de transition énergétique à l’œuvre, par le croisement de diverses variables. En parallèle, cette base de données sera complétée par des données récupérées d’Open Street Map sur le secteur énergétique. Des missions sur le terrain seront effectuées pour obtenir des données qualitatives par le biais d’observations et d’entretiens auprès des acteurs de la transition énergétique du BMP ; celles-ci seront croisées avec les résultats obtenus par l’analyse des données statistiques et géo-référencées. Il s’agira faire un bilan de l’évolution du système énergétique du BMP en relation à la fin de l’exploitation de lignite en 2003, en mobilisant des données Open source encore peu exploitées et des données qualitatives, pour identifier les éventuelles résistances, les verrous technologiques et les moteurs de la transition énergétique, en se focalisant sur leur dimension spatiale.

Leader

Nina Montes De Oca
Chercheuse postdoctorale en Géographie au Laboratoire TELEMME - UMR 7303 d’Aix-Marseille Université, chargée de la coordination du programme transversal ENERGON du Labex DRIIHM. Elle a obtenu sa thèse de doctorat en 2021 sur les “Changements énergétiques et reconfigurations socio-spatiales dans le sud du Pérou” au Laboratoire du CREDA - UMR 7227. Dans le cadre de sa thèse, elle a mené des enquêtes sur les pratiques énergétiques des habitants de deux quartiers de la ville d’Arequipa et a fait le suivi et l’évaluation de projets d’électrification photovoltaïque pour Électriciens Sans Frontières.

Participants

Sébastien
Velut
Professeur de Géographie à la Sorbonne Nouvelle - Paris 3, Sébastien Velut est spécialiste des questions énergétiques et de la transition énergétique, sur lesquelles il a publié et/ou coordonné de nombreux ouvrages et articles, et dirigé de nombreuses thèses. Il a été successivement maître de conférences à l’École normale supérieure, puis chargé de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement avant de devenir en 2009 professeur à l’Université de Paris 3.
Il a été directeur du CREDA en 2010 à 2014 et de l’IHEAL en 2011 à 2014, puis vice-président délégué aux affaires internationales de la Sorbonne Nouvelle (2016-2018) et directeur délégué aux relations internationales de la COMUE USPC (2014-2018). Il a une solide expérience de terrain. Il est membre des comités de rédaction des revues M@ppemonde, l’Espace Géographique, Cahiers des Amériques latines et Confins.
Sylvie
Daviet
Professeur de Géographie à Aix-Marseille Université et membre du laboratoire TELEMME (UMR 7303) au sein de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme. Elle est spécialiste de géographie économique et sociale, tout en prenant en compte la dimension environnementale des enjeux du développement territorial ; elle a développé des travaux dirigé plusieurs thèses sur la transition énergétique ; elle est membre de l’OHM-BMP dont elle a suivi la création et l’évolution et se trouve actuellement en charge du projet transversal ENERGON réunissant 6 OHM au sein du Labex DRIIHM.
Sylvie Daviet a été présidente de la commission de géographie économique du CNFG (2004-2008). Elle a été chercheur en délégation auprès du CNRS rattachée à l’IRMC en Tunisie de 2010 à 2012. Elle a assuré les fonctions de vice-présidente en charge des relations internationales d’Aix-Marseille Université (2013-2019). Elle est actuellement membre du comité éditorial...
Stéphane
Chauvin
Docteur en mathématiques appliquées, Stéphane Chauvin est fondateur et CEO de Mydataball, une PME qui offre des solutions pour structurer les bases de données complexes en arborescences, pour identifier des corrélations pertinentes entre différents indicateurs et variables. Mydataball a fait partie 35 lauréats innovants d’IT Innovation Forum du 10 Septembre 2014 et a été élu solution la plus innovante de la catégorie Big Data par un collège d’experts et de professionnels référents.
Lester
Padilla
Assistant-ingénieur au laboratoire PROMES au Four Solaire de Font-Romeu-Odeillo-Via jusqu’en septembre 2022, Lester Padilla est ingénieur en génie électrique, spécialiste de l’énergie solaire et photovoltaïque. Il a fait son mémoire de master au sein de Nano-INNOV sur la modélisation du réseau électrique français à partir des données d’Open Street Map. Il a travaillé en tant qu’ingénieur électromécanicien dans une entreprise de reconversion d’engins pour les mines à Gardanne, et connaît donc bien ce territoire.
Sascha
Perroux
Doctorante en Géographie sous la direction de Sylvie Daviet (Professeure des universités, Aix-Marseille Université, CNRS, Laboratoire TELEMMe) et en contrat avec l’Agence de l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie (ADEME). Sa thèse porte sur « La fermeture des centrales à charbon en France : des projets de territoire au service de la transition énergétique ? ». Elle connaît de manière approfondie le Bassin Minier de Provence, et a une fine connaissance des acteurs de la transition énergétique dans ce territoire.