PDF
L’installation agricole dans le haut-Vicdessos
Corinne Eychenne
Session
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
Économie, Géographie, Histoire, Pastoralisme, Socio-anthropologie
Le projet INSTAGRI vise à comprendre les dynamiques d'installation agricole en haut-Vicdessos. Les installations récentes sont souvent le fait d'agriculteurs "hors cadre familial" dont le projet est parfois accompagné par la mise en œuvre d'une action publique de structuration foncière ou de gestion de l'espace. Nous avons d’abord enquêté l'ensemble des agriculteurs du territoire, afin de dresser un panorama de l’activité agricole dans la vallée, tout en portant une attention particulière aux trajectoires personnelles et professionnelles des acteurs rencontrés. Nous avons ensuite analysé les pratiques d’accompagnement de ces projets par les techniciens des services agricoles, pastoraux ou intercommunaux d’une part, et les élus des communes concernées d’autre part. Nous avons également cherché à comprendre le regard porté sur ces installations par des résidents secondaires ayant des pratiques habitantes, récréatives mais également parfois de propriété, sur le territoire. Dans le cadre d’INSTAGRI3, nous retournerons à la rencontre des agriculteurs enquêtés en début de programme, afin d’aborder l’installation comme un processus évolutif dans le temps. Nous souhaitons également nous intéresser à l’étage des estives que nous n’avons pas encore enquêté, en allant à la rencontre des gestionnaires collectifs, des éleveurs transhumants et des bergers. Enfin, nous prévoyons d’élargir l’analyse à une autre catégorie d’acteurs : les personnes s’étant « installées » sur le territoire avec des activités économiques non agricoles (commerces, services, etc.), afin de dégager des éléments comparatifs sur les trajectoires et les motivations d’installation, les processus d’accompagnement des installations, ainsi que les indicateurs de bien vivre des porteurs de projet.

Leader

Corinne Eychenne
Corinne Eychenne est maîtresse de conférences en géographie depuis 2005 à l’université Toulouse Jean-Jaurès (MCF hors classe depuis 2017). Elle est membre de l’unité mixte de recherche CNRS 5193 LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires), équipe Dynamiques rurales. Ses travaux de recherche portent sur le pastoralisme collectif en France, en privilégiant une approche sociale et politique. Elle coordonne depuis 2018 le programme INSTAGRI financé par l’OHM du haut Vicdessos, ainsi que le programme ECOPAST (pâturage en espaces naturels et urbains), financé par le labex SMS. Elle a dirigé de 2015 à 2017 un programme de recherche financé par la Région Occitanie et consacré aux associations foncières pastorales dans les Pyrénées (voir https://afpyr.hypotheses.org/). Entre 2007 et 2010, elle était responsable du volet « montagne » du programme de recherche PSDR A-GOUTER (Pour et sur le développement régional – Agriculture et gouvernance des territoires ruraux). Sa thèse de doctorat portait sur le pastoralisme ariégeois et a fait l’objet d’une publication sous forme d’ouvrage aux Editions L’Harmattan en 2006 : Hommes et troupeaux en montagne, la question pastorale en Ariège. Corinne Eychenne est également responsable de la Licence professionnelle « gestion et animation des espaces montagnards et pastoraux » (site de Foix, Université Jean Jaurès).

Participants

Laurence
Barthe
Maître de conférences en géographie- aménagement et membre du LISST-Dynamiques Rurales, je travaille sur les démarches de développement local en espace rural en m'intéressant aux initiatives des sociétés locales, à leurs modes d'organisation (formes de participation, de gouvernance) et au rôle des politiques publiques en matière d'appui au développement local. Mes terrains de recherche concernent les espaces ruraux et de faible densité en France avec quelques travaux conduits en Argentine.
Mélanie
Gambino
Mélanie Gambino est maîtresse de conférences en géographie depuis 2011 à l’université de Toulouse 2 Jean Jaurès. Au sein de l’UMR CNRS 5193 Lisst-Dynamiques Rurales, elle poursuit des recherches sur l’appropriation des espaces ruraux et de la ruralité dans les modes d'habiter contemporains. Elle analyse tout particulièrement les rapports aux territoires des jeunes ruraux, la prise en compte des espaces agricoles dans les franges des métropoles et les installations agricoles en montagne. Dans le cadre de ce projet, ses compétences aideront à la réalisation et l’analyse des entretiens et à l’analyse des trajectoires et des motivations à l’installation en montagne. Actuellement, elle dirige l’équipe Dynamiques Rurales de l’UMR CNRS 5193 Lisst.
Steve
Hagimont
Steve Hagimont est maître de conférences en histoire contemporaine au sein de l'Université Paris Saclay, UVSQ, laboratoire CHCSC. Ses travaux portent sur l'histoire des rapports à l'environnement dans le cadre de l'industrialisation, depuis la fin du XVIIIe siècle, et en particulier sur l'opposition entre la transformation productive de la nature et la protection et valorisation pour elle-même de cette même nature. Ses dernières publications portent sur l'histoire du tourisme en montagne et sur les conflits d'usages liés, du thermalisme aux sports d'hiver, ainsi que sur l'histoire des débats et des combats ayant pour objet la défense ou l'appropriation des autres qu'humains. Outre la direction des études de licence 1 et 2 histoire à l'UVSQ, ses enseignements en licence et en master d'histoire et de métiers de la culture et du patrimoine se concentrent sur les implications écologiques des activités humaines sur le temps long, y compris les politiques publiques...
Philippe
Sahuc
Philippe Sahuc est maître de conférences en sociologie depuis 2001 à l’ENSFEA de Toulouse-Auzeville et l’était , avant cela, à AgroParisTech depuis 1998. Il est membre de l’unité mixte de recherche EFTS (UMR 2016.A122) et associé à l’unité mixte de recherche CNRS 5193 LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires), équipe Dynamiques rurales. Ses travaux de recherche portent sur les liens entre art et science et les dynamiques de jeunesse en milieu rural et dans l’enseignement agricole. Il participe depuis 2018 au programme INSTAGRI financé par l’OHM du haut Vicdessos. Sa thèse de doctorat portait sur l’exercice du métier de facteur en montagne et n’a pas fait l’objet de publication. Philippe Sahuc est également co-responsable de la Licence professionnelle « développement de projets de territoires – montagne et pastoralisme » (site de Foix, Université Jean Jaurès).
Sylvain
Salaméro
Sylvain Salaméro est diplômé d’un doctorat en Sciences économiques de l'université de Poitiers et d'un PhD en développement de l'université de Québec. En parallèle de la gestion de son entreprise, il travaille sur deux champs de recherche. D’une part, il interroge les liens entre développement territorial et tourisme. Il s’intéresse notamment aux nouvelles formes de tourisme et à leurs effets pour les territoires. D’autre part, ses recherches portent sur l’agriculture et plus spécifiquement ses effets sur les territoires en lien avec les politiques publiques et en particulier la politique agricole commune. Enfin, il assure plusieurs charges d’enseignement en lien avec ces axes de recherche.