PDF
PLAGE-UVB - Pollution des eaux du Littoral par les Absorbeurs d’UV issus de crèmes solaires, Générée par les activités Estivales. Phase B
Jerome Labille
Session
2018
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
OHM(s) involved
  • OHM Littoral Méditerranéen
Chimie, Psychologie
Ce projet se positionne sur la problématique du risque environnemental associé aux filtres UV utilisés dans les crèmes solaires et relargués dans les eaux de baignade lors d’activités estivales sur la plage. Ces filtres, qu’ils soient des nanoparticules minérales ou des molécules organiques, sont largement décriés quant à leur impact potentiel sur l’environnement.
Ce projet a pour objectif de quantifier à travers une étude de terrain les masses de filtres UV qui transitent de la plage à la mer, en se focalisant sur une interface de plage peuplée pendant une journée estivale.
L’étude porte à la fois une dimension sociétale sur le consommateur avec sa perception du risque lié aux produits solaires et son type de consommation, et sur une dimension chimique avec l’analyse quantitative des filtres UV dans l’eau de baignade.
La forme sous laquelle ces filtres se retrouvent est particulièrement étudiée afin de mieux comprendre leur devenir et durée de persistance dans la colonne d’eau. L’exposition de l’écosystème marin vis à vis de ces polluants pourra ainsi être évaluée.
Cette étude est la première en France à évaluer le relargage de contaminants associés à l’utilisation des crèmes solaires sur une plage. Elle répond à une véritable attente tant du point de vue des consommateurs, que des industriels fabricants ou des instances décisionnelles.
La présente demande fait suite au projet PLAGE-UV financé en 2017 par l’OHM Littoral Méditerranéen, au cours duquel une étude de terrain a été réalisée et les premières analyses ont révélé des résultats éloquents.

Leader

Jerome Labille
2020-02-05 07:49:48
Jerome Labille
Jerome Labille, CR1 CNRS HDR,
Physicochimiste des Interfaces dans l’Environnement.
Affecté au Laboratoire CEREGE d’Aix en Provence.

Coordinateur du Thème de Recherche Nanomatériaux et Métaux du CEREGE.
Membre du Conseil d’Administration du Groupe Français des Argiles.
Membre du Conseil Scientifique de l'OSU Pythéas
Membre du Labex Serenade Safe(r) Ecodesign Research and Education applied to NAnomaterial DEvelopment

Mes travaux de recherche concernent la dynamique colloïdale de la matière particulaire dans l’environnement aqueux. Je m’intéresse aux interactions bio-physico-chimiques qui dirigent les mécanismes de transfert colloïdal tels que agrégation, dispersion, déposition, stabilisation par modification de surface, complexation... Fort d’une spécialisation sur l’étude de ces mécanismes dans les systèmes naturels sol et eau de surface, mon activité de recherche au CNRS / CEREGE est majoritairement concentrée sur l’expologie des matériaux issus des nanotechnologies dans ces systèmes naturels complexes.
Je suis notamment coordinateur du programme National Labex Serenade ECO-Sun - Eco-conception de crèmes Solaires Utilisant des Nanoparticules de dioxyde de titane (2013-2016), et coordinateur du programme Européen ERA-NET SIINN NANOHETER - Fate of engineered nanoparticles in the water column under natural conditions. Role of the heteroaggregation with naturally occurring suspended matter. Je suis coauteur de 41 publications de rang A en janvier 2016, totalisant un indice H isi Web de 19.

Page web Researchgate :
https://www.researchgate.net/profile/Jerome_Labille

Participants

Jean-Luc
Boudenne
Raquel
Bertoldo