PDF
Appropriations locales des actions de ré-élargissement des marges du Rhône. Le cas du bras court-circuité de Donzère-Mondragon. SOCIOMARGES
Carole Barthélémy
Session
2018
Co-leader(s)
Marylise Cottet
Project type
Projet OHM
Géographie, Sociologie
Le ré-élargissement des marges du fleuve interroge, depuis quelques années, les acteurs du Rhône. Issu des concertations liées aux inondations de 2003, l’objectif de remobiliser les sédiments stockés sur les marges, notamment dans les casiers Girardon est actuellement en cours de réalisation. Si l’expertise en sciences de l’environnement a été développée, l’application locale de des projets de démantèlement de casiers Girardon et sa réception auprès des populations locales restent méconnues. La recherche proposée se donne pour objectif de renseigner, d’un point de vue social, la mise en pratique à l‘échelle d’un territoire de tels projets. Une étude socio-géographique des appropriations sociales sur le secteur de Donzère-Mondragon permettra de mettre en évidence des tendances, logiques ou convergences qui seront autant de ressources pour la suite des études et/ou de la mise en œuvre des opérations sur les autres secteurs rhodaniens concernés. Ces données sociales permettront de compléter la connaissance du point de vue des sciences de l’environnement disponibles

Leader

Carole Barthélémy
2019-12-31 16:04:17
2019-12-20 14:41:43
Carole Barthélémy

Carole Barthélémy est Maître de Conférences en sociologie
au sein du Laboratoire Population Environnement Développement
(UMR 151 Aix Marseille Université – Institut de Recherche pour le
Développement). Ses principales thématiques de recherche portent sur les
usages, savoirs et actions publiques liés à la nature. Elle travaille également
sur la durabilité des systèmes socio-naturels face à des évènements de
pollution. Ses terrains concernent le fleuve Rhône et les espaces littoraux
industrialisés. Elle a participé à un projet OHM Vallée du Rhône « Sur la
piste des micro-polluants : risques et gouvernance du fleuve Rhône ».

Participants

Marylise
Cottet
Géographe de formation, Marylise COTTET s’intéresse aux relations entre les sociétés et les cours d’eau dans le contexte de gestion intégrée et de gouvernance élargie. Elle s’intéresse plus particulièrement aux perceptions, représentations et pratiques des acteurs et des usagers. Ses travaux ont fortement investi les problématiques liées à la restauration écologique et les approches paysagères. Ils sont généralement menés dans un cadre interdisciplinaire.