PDF
La végétation des mares temporaires du sahel : écologie du paysage et caractérisation de la biodiversité
Faye Ndiabou
Session
2018
Co-leader(s)
Aliou Guissé, Jean-Luc Peiry
Project type
Projet OHM
Biogéographie, Écologie, Géoréférencement, Pédologie
Le Ferlo au-nord Sénégal, comme tout milieu en zone sahélienne, est caractérisé par l’irrégularité pluviométrique avec un réseau hydrographique où les mares temporaires jouent un rôle capital du fait qu’elles deviennent la principale source d’abreuvement du bétail et la population locale pendant la saison des pluies. Ces mares recèlent une richesse écologique exceptionnelle. Ce sont des lieux de vie et de reproduction pour une flore diversifiée, abondante et souvent rare. En raison d’une plus forte humidité et de son incidence sur la végétation, les activités pastorales sont particulièrement développées autour des mares. Leur végétation constitue la principale source de fourrage et le lieu de repos pour le bétail en période de chaleur grâce à la présence des ligneux.
C’est dans ce contexte que s’inscrit ce projet recherche dont l’objectif général est d’étudier la dynamique des formations végétales et les facteurs qui les sous-tendent dans les mares à double échelle de l’écosystème « Mare » et du paysage. Il s’agit d’un travail interdisciplinaire qui utilise des concepts et des outils géographiques et écologiques ainsi qu’une contribution de la télédétection.
Elle devient une approche pertinente pour transférer, dans le domaine de l'application, les connaissances nécessaires à l'évaluation d’une perte possible de la biodiversité végétale, à l'étude des impacts et à la restauration de ces écosystèmes « mares ».
Vu l’importance des mares, les résultats vont révéler être d’importance capitale pour comprendre leur fonctionnement, favoriser leur maintien et permettre leur éventuelle gestion globale et durable, voire restauration.

Leader

Faye Ndiabou
2019-10-05 10:18:56
2019-10-05 12:02:16
Faye Ndiabou
C 'est Ndiabou FAYE étudiante à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) à la Faculté des Sciences et Techniques (FST) département Biologie Végétale. J'ai eu mon master en Agroforesterie, Écologie, Adaptation.