PDF
L'installation agricole en haut-Vicdessos (INSTAGRI)
Corinne Eychenne
Session
2018
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
Géographie, Sociologie
Le projet INSTAGRI vise à comprendre les dynamiques d'installation agricole en haut-Vicdessos, en lien avec les problématiques de gestion de l'espace auxquelles sont confrontées les collectivités locales. Le territoire du haut-Vicdessos voit aujourd'hui cohabiter des exploitations pastorales de grande dimension, qui mobilisent la majeure partie du foncier, avec une diversité de petites exploitations qui valorisent davantage les marges du territoire, soumises à des décennies de déprise agricole. Ces installations sont le plus souvent le fait d'agriculteurs dits "hors cadre familial" dont l'installation est parfois facilitée par la mise en œuvre d'une action publique de structuration foncière (association foncière pastorale) ou de gestion de l'espace (ouverture paysagère en lien avec le PNR des Pyrénées Ariégeoises). Le projet INSTAGRI a pour objectif de recenser et d'enquêter l'ensemble des agriculteurs ainsi que les maires des communes du territoire de l'OHM, élargi aux communes de Siguer et Gestiès, afin de caractériser les trajectoires d'installation et d'identifier les principaux enjeux en matière de dynamiques foncières et agricoles.

Leader

Corinne Eychenne
2019-12-11 16:26:11
Corinne Eychenne
Corinne Eychenne est maître de conférences en géographie depuis 2005 à l’université Toulouse Jean-Jaurès. Elle est membre de l’unité mixte de recherche CNRS 5193 LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires), équipe Dynamiques rurales. Ses travaux de recherche portent sur le pastoralisme collectif en France, en privilégiant une approche sociale et politique. Elle coordonne depuis 2018 le programme INSTAGRI financé par l’OHM du haut Vicdessos, ainsi que le programme ECOPAST (pâturage en espaces naturels et urbains), financé par le labex SMS. Elle a dirigé de 2015 à 2017 un programme de recherche financé par la Région Occitanie et consacré aux associations foncières pastorales dans les Pyrénées (voir https://afpyr.hypotheses.org/). Entre 2007 et 2010, elle était responsable du volet « montagne » du programme de recherche PSDR A-GOUTER (Pour et sur le développement régional – Agriculture et gouvernance des territoires ruraux). Sa thèse de doctorat portait sur le pastoralisme ariégeois et a fait l’objet d’une publication sous forme d’ouvrage aux Editions L’Harmattan en 2006 : Hommes et troupeaux en montagne, la question pastorale en Ariège. Corinne Eychenne est également responsable de la Licence professionnelle « gestion et animation des espaces montagnards et pastoraux » (site de Foix, Université Jean Jaurès).

Participants

Laurence
Barthe
Maître de conférences en géographie-aménagement, je travaille sur les démarches de développement local en espace rural en m'intéressant aux initiatives des sociétés locales, à leurs modes d'organisation (formes de participation, de gouvernance) et au rôle des politiques publiques en matière d'appui au développement local.
Philippe
Sahuc
Philippe Sahuc, né le 24 janvier 1963, occupe actuellement un emploi de maître de conférences de sociologie à l’Ecole Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole à Toulouse-Auzeville. A vrai dire, son parcours de formation est passé également par l’agronomie et l’ethnologie. Sa thèse s’est faite au moment de l’exercice du métier de facteur dans les montagnes des Pyrénées et a porté sur l’exercice de ce métier. Il a ensuite poursuivi l’activité de recherche, en rapport avec les jeunes et la ruralité, comme chercheur régulier avec l’UMR EFTS et chercheur associé à l'UMR LISST-Dynamiques rurales, participant notamment, ces dernières années, au programme AFPYR.
Mélanie
Gambino
Je suis maître de conférences à l'Université Toulouse Jean Jaurès (département de Géographie Aménagement Environnement), chercheuse à l’UMR Lisst-Dynamiques rurales.
Mes travaux portent sur plusieurs thématiques :
- les liens entre jeunesses et ruralités (mobilité, participation, insertion des jeunes dans les territoires ruraux)
- la place des territoires ruraux dans les modes de vie contemporains
- les formes d’action collective territorialisée dans les territoires ruraux.
Terrains privilégiés : franges des métropoles, sud-ouest français, Europe
Olivier
Bories
Olivier Bories est enseignant-chercheur depuis 2012 en aménagement à l'École nationale supérieure de formation de l'enseignement agricole (ENSFEA). Il y forme les enseignants techniques dans cette spécialité.
Il est membre de l'unité mixte de recherche CNRS 5193 LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires), équipe Dynamiques rurales. Ses travaux en géographie sociale concernent les transformations paysagères des territoires principalement périurbains.
Ils s'intéressent aux acteurs impliqués dans ces changements paysagers et à leurs représentations. Il a participé dernièrement au projet AFPYR et travaillé sur l'impact des AFP sur le paysage de montagne.
Elsa
Pibou
Elsa Pibou occupe actuellement un poste de maître de conférences contractuel en sociologie à l’Ecole Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole. Ses travaux de recherche au LISST-Dynamiques rurales l'ont amené à s'intéresser aux modalités de circulation et de transmission du foncier agricole, aux recomposition des identités paysannes et au rapport à la terre, aux transformations relatives au partage de l’espace rural ainsi qu'au développement d’expériences d’économie sociale et solidaire en milieu rural. Elle a collaboré au programme de recherche AFPYR et participe aujourd'hui au programme GARDENIA, portant sur l'analyse d'expérience citoyenne pour la préservation d'espaces agronaturels.
Corinne
Eychenne (dir.)
Corinne Eychenne est maître de conférences en géographie depuis 2005 à l’université Toulouse Jean-Jaurès. Elle est membre de l’unité mixte de recherche CNRS 5193 LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires), équipe Dynamiques rurales. Ses travaux de recherche portent sur le pastoralisme collectif en France, en privilégiant une approche sociale et politique. Elle a dirigé de 2015 à 2017 un programme de recherche financé par la Région Occitanie et consacré aux associations foncières pastorales dans les Pyrénées (voir https://afpyr.hypotheses.org/). Entre 2007 et 2010, elle était responsable du volet « montagne » du programme de recherche PSDR A-GOUTER (Pour et sur le développement régional – Agriculture et gouvernance des territoires ruraux). Sa thèse de doctorat portait sur le pastoralisme ariégeois et a fait l’objet d’une publication sous forme d’ouvrage aux Editions L’Harmattan en 2006 : Hommes et troupeaux en...