PDF
Type
ACL
Author(s)
Daouda Ndiaye, Moustapha Bassimbé Sagna, Aly Diallo, Sékouna Diatta, Jean-Luc Peiry, Aliou Guisse
Year
2020
Analyse de la Structure Morphologique des Cernes de Croissance et Détermination Des Âges de Deux Espèces Sahéliennes : Acacia Tortilis (Forsk.) Hayne Ssp. Raddiana (Savi) Brenan, Acacia Senegal (L.) Willd
OHM(s) involved
  • OHMI Téssékéré
Edition
European Scientific Institute
Revue
European Scientific Journal
Ouvrage
DOI
10.19044/esj.2020.v16n6p168
Number
16
Paging
168-187
Influence
National
La connaissance de la dendrochronologie des espèces sahéliennes est très limitée. Néanmoins, elle peut constituer une voie pour mieux améliorer la connaissance de la dynamique de croissances des espèces en zone sèche africaine. Cette étude vise à mieux connaitre la structure anatomique des cernes de croissances d’espèces sahéliennes comme moyen de datation et d’estimation de l’âge des arbres et arbustes. Elle a été réalisée dans la zone du Ferlo situé au Nord du Sénégal sur 14 et 12 rondelles de bois de Acacia tortilis (Forsk.) Hayne ssp. raddiana (Savi) Brenan, et de Acacia senegal (L.)Willd. Des méthodes d’identification et de datation des cernes ont été utilisées en vue d’étudier leur structure morpho-anatomiques des cernes et de déterminer l’âge des individus. Les cernes ont été identifiés et des photos à très haute résolution (1200 dpi) ont été prises à l'aide d'une loupe binoculaire Leica (M80) équipée d’une caméra digitale. Les photos prises ont été assemblées avec le logiciel Adobe Photoshop. Les résultats ont montré que les deux espèces présentent des cernes de croissances distinctes marquées par des cellules de parenchymes. Des corrélations statistiquement significatives comprises entre 0,33 à 0,82 ont ainsi été calculées entre les rayons d’un même individu. Les âges estimés chez les Acacia raddiana sont compris entre 10 à 27 ans alors que les Acacia senegal paraissent plus âgés entre 13 à 35 ans. La lecture des cernes plus ou moins difficile chez les Acacias est liée à la structure anatomique du bois dont les limites entre les cernes sont souvent cachées par des groupes de parenchymes. Cette étude contribue à mettre en place des stratégies et des méthodes permettant de maitriser la dynamique de croissance de ces espèces afin de les valoriser.
https://hal.archives-ouvertes.fr/LABEX-DRIIHM/search/index/?q=0&rows=30
Oui