PDF
CRYO-MOUNTAIN : Identifying mountain Pyrenean cryoconite specificities
Leader
Gael Le Roux
Session
2018
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
OHM(s) involved
  • OHM Haut-Vicdessos
Biogéochimie, Climatologie, Écologie, Hydrologie
La cryoconite rassemble les matériaux granulaires à la fois organique et inorganique trouvés sur la neige et la glace. A cause de sa couleur sombre, elle modifie considérablement l’albedo et absorbe la chaleur formant des trous de cryoconite. Non seulement elle influence le bilan radiatif et hydrique de la cryosphère mais elle est également « une accumulatrice » de micropolluants. Le projet CRYO se propose d’étudier la cryoconite et la dynamique de la formation de trous de cryoconite sous plusieurs angles : suivi temporel 3D, origine des poussières, biodiversité de ces mini-réacteurs biogéochimiques. CRYO-MOUNTAIN porte principalement sur les cryoconites « saisonnières » : dans la neige, la glace de lac ainsi que les névés. Nous espérons lever plusieurs verrous techniques, scientifiques et interdisciplinaires pour mieux comprendre l’impact de ces éléments essentiels de la cryosphère en montagne sur l’évolution du manteau neigeux des Pyrénées et son impact sur les quantités et qualité des eaux de Printemps.

Leader

Gael Le Roux
Je suis biogéochimiste isotopiste, directeur de recherche au CNRS et responsable de l'équipe Biogéochimie Intégrative de la Zone Critique à EcoLab (UMR5245). ). Je travaille principalement sur des projets pluri- et interdisciplinaires permettant de comprendre l'impact de l'Homme sur les cycles biogéochimiques de micropolluants (Pb, Sb, Hg... , radionucléides, microplastiques) et ce à différentes échelles spatiales (sol, bassin versant, Continent) et à différentes échelles de temps (Holocène, 3000 dernières années et Anthropocène). Mes travaux s'intègrent dans des projets associant la biogéochimie à l’étude des paléo-environnements, l'archéologie et l'écologie des communautés et écosystèmes. Je m'intéresse en particulier à l'interface atmosphère-sol dans les milieux de hautes altitudes ou de hautes latitudes. J'utilise la rétro-observation via des archives environnementales et l'observation sur le long terme (année, décennie) en utilisant des outils géochimiques et isotopiques. Je développe principalement des projets ayant pour objectif d’identifier et comprendre les spécificités de la zone critique de montagne vis-à-vis des éléments trace potentiellement toxiques : en termes de sources et d’impact pour l’environnement.

Participants

Roman
Teisserenc
INPT Ass. Prof. ECOLAB
PI, organic matter analysis
Simon
Gascoin
CNRS researcher, CESBIO
remote sensing-photogrammetry
Didier
Galop
CNRS researcher, GEODE

pollen identification
Pieter
Van Beek
UPS prof., GET

Radionuclide measurements
Pascal
Fanise
IE IRD, CESBIO

stereoscopic cameras
François
De Vleeschouwer
CNRS researcher, EcoLab
Ramya
Bala
postodc EcoLab

coordination, all analyses
Laure
Gandois
CNRS researcher

water geochemistry, carbon cycle
Thomas
Zambardi
IE CNRS, Legos

underground gamma spectrometry
Marie José
Tavella
Tech. EcoLab

ultraclean sample preparation
Pilar
Durantez
AI, EcoLab

fieldwork, sampling design
Thierry
Camboulives
Tech UPS

camera support design
Lars Eric
Heimbürger
CNRS researcher (MIO, Marseille)

trace elements and mercury measurements
Charcosset
Jean-Yves
CNRS researcher EcoLab

CRYO microbiology
Maialenn
Barret
INPT Ass. Prof. EcoLab
Cryo Microbiology (DNA)
Vincent
Jassey
CNRS researcher, EcoLab

CRYO microbiology
David
Baqué
IE CNRS, EcoLab

geochemistry