PDF
Caractérisation des paysages du corridor fluvial rhodanien avant-aménagements (XIXe siècle principalement)
Leader
Gary Lardaux
Session
2018
Co-leader(s)
Project type
Projet OHM
OHM(s) involved
  • OHM Vallée du Rhône
Anthracologie, Archéologie, Biogéographie, Carpologie, Géographie, Géohistoire, Géoréférencement, Paléoenvironnement, Palynologie, Sédimentologie
Le Rhône actuel présente un ensemble de motifs paysagers largement artificialisés. Le paysage qui s’offre à la vue aujourd’hui est marqué par la répétition d’éléments similaires (sections court-circuitées, ouvrages Girardon, anciens bras déconnectés) résultant de la longue période d’aménagement massif qu’a connu le fleuve depuis le milieu du XIXe siècle.
Dans un contexte global de restauration et de renaturation du Rhône, une meilleure connaissance de la trajectoire géo-historique de l’hydrosystème avant-aménagements constitue donc un enjeu stratégique de connaissance, tant pour les scientifiques que pour les aménageurs, les décideurs et les riverains.
Le présent projet vise à mieux caractériser les paysages du corridor fluvial avant les grands aménagements, notamment au XIXe siècle. Le corridor fluvial correspond à un espace allongé, de largeur variable, incluant la bande active et les milieux riverains soumis à l'inondation et à l'érosion.
Pour mettre au jour les paysages passés du corridor fluvial, ce travail mettra en œuvre deux approches dans une démarche interdisciplinaire.
-Une approche de laboratoire issue des archéosciences appliquée à des carottes sédimentaires, en recourant à la carpologie, la xylologie, la palynologie, la sédimentologie, la datation au carbone 14. Cela nécessite des collaborations scientifiques.
-Une approche de reconstruction dynamique et régressive des paysages par les cartes anciennes, les textes et l’iconographie. Le travail consiste notamment à géoréférencer et digitaliser le cadastre napoléonien à très grande échelle, afin de caractériser l’occupation des sols et d’en inférer des éléments de reconstitution paysagère.
Le travail porte sur deux secteurs d’étude : Brégnier-Cordon et Donzère-Mondragon.

Leader

Gary Lardaux
Doctorant et agrégé de géographie à l'École Normale Supérieure de Lyon, Gary LARDAUX est membre de l'UMR 5600 EVS.
Son projet de thèse porte sur les paysages passés du corridor fluvial du Rhône (dir. H. Piégay & J-F Berger).

Participants

Gary
LARDAUX
Doctorant en géographie à l'École Normale Supérieure de Lyon, Gary LARDAUX est membre de l'UMR 5600 EVS.
Son projet de thèse porte sur les paysages passés du corridor fluvial du Rhône (dir. H. Piégay & J-F Berger).
Jean-François
BERGER
Directeur de recherche au CNRS.
Membre de l'UMR 5600 EVS.
Géoarchéologue.
Michèle
BOIS
Historienne et archéologue.
Membre de l'UMR 5648 CIHAM.
Émilie
GAUTHIER
Archéologue et palynologue.
Membre de l'UMR 6249 Chronoenvironnement
Vincent
GAERTNER
Responsable du Laboratoire Rhodanien de Géomorphologie (LRG, Université Lumière Lyon 2, Campus de Bron).
Membre des UMR 5133 Archéorient & 5600 EVS.
Michel
GOY
Archéologue.
Membre de l'INRAP RAA & de l'UMR 5138 ARAR
Blandine
LECOMTE-SCHMITT
Xylologue.
Membre de l'INRAP et de l'UMR 5600 EVS.
Yves-François
LE LAY
Géographe.
MCF à l'ENS de Lyon.
Membre de l'UMR 5600 EVS.
Hervé
PIÉGAY
Géographe.
Directeur de recherche au CNRS.
Membre de l'UMR 5600 EVS