AROHM "Pollutions, mobilisations environnementales et territoires : le cas des écosystèmes fluviaux et littoraux de Port Saint-Louis du Rhône à Marseille"

Événement OHM/ROHM
Date: jeudi 9 novembre 2017 10:00 - vendredi 10 novembre 2017 13:00

Lieu: Aix-Marseille

Un séminaire sur la question des Pollutions, mobilisations environnementales et territoires : le cas des écosystèmes fluviaux et littoraux de Port Saint-Louis du Rhône à Marseille se tiendra les 9 et 10 novembre prochain, soutenu par le Labex DRIIHM dans le cadre de ses AROHM.

Dans l'attente d'un programme détaillé et des modalités pratiques d'inscription, veuillez noter ces dates dans vos agendas !


Depuis quelques années, dans un périmètre littoral géographique assez restreint, entre l’embouchure du Rhône et Marseille, les questions de pollution génèrent des mobilisations qui ont en commun de remettre en cause les activités industrielles du fait de leurs impacts sur les écosystèmes fluviaux et littoraux. Ceux-ci se déclinent depuis le fleuve Rhône, dans le transfert potentiel des micro-polluants (PCB) et de polluants industriels et domestiques depuis l’aval ; autour des zones post-industrielles de Port-Saint Louis, Fos/Mer et l’étang de Berre et enfin, le plus à l’est, la ville de Marseille dont les Calanques sont le réceptacle des eaux usées traitées de la ville, des effluents de l’usine d’alumine de Gardanne et dont une partie de l’espace terrestre est polluée par l’héritage d’industries métallurgiques et chimiques datant du 19ème siècle. Répondant à des logiques industrielles souvent peu comprises et générant des impacts environnementaux et sanitaires multiples, des mobilisations d’habitants et d’usagers ont émergé et émergent à des périodes variées.

Face à la donnée scientifique chiffrée divulguée, utilisée soit pour accuser l’industrie, soit pour légitimer le droit à rejeter, les populations doivent composer avec des informations d’origines diverses voire parfois contradictoires. La communauté scientifique doit s’interroger sur les outils qu’elle peut mettre à disposition pour accompagner ses réflexions, comme les co-construire et les diffuser, en s’appuyant sur des dispositifs existants et quelles innovations peuvent être envisagées pour remédier ou limiter les effets des activités industrielles.

Se dessine ainsi un large territoire qui pourrait être repensé à travers ses pollutions, entre le fleuve et le littoral, l’amont et l’aval, les parties terrestres et aquatiques. En suivant les mobilisations et surtout la capacité qu’ont les acteurs mobilisés à faire du lien entre elles (entre Gardanne et la défense du littoral marseillais ; dans l’idée d’un transfert des industries polluantes dans un même secteur qui serait ainsi « condamné »), et à mobiliser des ressources à différentes échelles (locales et nationales), il s’agit de proposer une approche globale et non plus segmentée des relations entre les territoires et les pollutions.

 

 

Toutes les Dates


  • Du jeudi 9 novembre 2017 10:00 au vendredi 10 novembre 2017 13:00

Propulsé par iCagenda

Événements passés